Ma blogosphère

PARTENARIATS SANS LANGUE DE BOIS

PARTENARIATS SANS LANGUE DE BOIS

Ah! J’avais hâte d’écrire cet article depuis plusieurs mois déjà! Attention, je sais que cet article peut susciter une certaine polémique. Je ne vais pas mentir, c’est un peu le but mais pas seulement. Je tiens à « dé-diaboliser » cette pratique en enlevant le tabou qui l’entoure. Pour vous lecteurs sans blog, ce sera l’occasion de comprendre tout le travail qui se cache derrière les cadeaux qu’on vous fait gagner. Pour vous blogueurs, mon article sera simplement ma vision personnelle des partenariats. Vous ne serez peut être (sûrement) pas d’accord avec tout ce que je vais dire et vos commentaires (dans la bienveillance et l’ouverture d’esprit) sont bien entendu les bienvenues! Enfin, chers partenaires, si vous ne le saviez pas encore vous allez l’apprendre dans cet article: je suis plutôt du genre directe, franche mais respectueuse. Ne prenez pas peur des vérités qui vont être dites et soyez assurés que si un jour nous travaillons ensemble, je resterai professionnelle jusqu’au bout de mes touches de clavier!

logos partenariat


Un partenariat c’est quoi?

Il existe différents partenariats dans le monde de la blogosphère: article test / article concours / article sponsorisé / Affiliation. Les partenaires aussi sont multiples. En effet, un blogueur peut choisir de faire un partenariat avec une marque, un événement ou avec un autre blogueur. Dans cet article je ne vais vous parler que de ce que je connais et que je pratique mais avant ça j’aimerai vous expliquer les réflexions parfois contradictoires qui m’ont menées à pratiquer le partenariat.

Pourquoi je fais des partenariats

Au tout début du blog, j’avais un objectif principal: écrire au sujet de ma grossesse et partager des conseils et infos avec d’autres futures mamans. Je voyais alors des concours un peu partout chez les autres blogueuses et je trouvais cela bien dommage car j’assimilais cette pratique aux publicités « pop up » qui apparaissent à tout bout de champs quand vous ouvrez une page web. J’étais totalement opposée au fait de « me vendre » aux marques. Pour moi un vrai blog se doit de garder son intégrité. Pendant plusieurs mois j’étais réellement révoltée contre certaines blogueuses qui ne faisaient quasiment que des concours ou des tests sur leur blog sans écrire sur des sujets intéressants ou ne serait-ce que sur leur vie comme je m’y attendais.

Pour moi, il était donc impensable de succomber au vice du partenariat. J’écrirai ce que je veux quand je veux de la façon que je veux. Puis, au mois de juin 2015, presque un an après la création de mon blog, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure du zéro déchet. J’ai donc crée une page Facebook et une catégorie sur mon blog. Toutes les semaines j’allais proposer un défi aux lecteurs pour avancer vers le zéro déchet pas à pas, à la cool. J’ai alors voulu récompenser les efforts de chacun par un lot à gagner toutes les semaines. Honnêtement, je me suis également dit que ça pousserai les gens à faire les défis et donc à répandre la bonne parole du Zéro déchet ;-). J’ai donc été chercher mon premier partenariat, la trouille au ventre et ne sachant pas du tout comment m’y prendre.

J’ai enchaîné avec l’anniversaire du blog, occasion à laquelle j’ai fait pété les cadeaux pour remercier les lecteurs de me lire. A partir de là, j’étais clairement dans le système du partenariat pour le partenariat. Heureusement, ça a duré un mois et ça m’a tellement saoulée que j’ai vite fait de redescendre sur terre. J’ai failli devenir ce que je détestais le plus: la fausse blogueuse qui pondait un article partenaire par semaine sans plus avoir le temps d’écrire sur les sujets qu’elle aime vraiment.

J’ai donc pris un moment pour réfléchir, me poser et surtout me poser les bonnes questions. Qu’est ce que m’apportent les partenariats? Est-ce que je veux réellement en faire et si  oui pour quelle(s) raison(s)? J’ai finit par arriver à cette conclusion: mon blog est avant tout un loisir. Loisir que j’adore et qui m’est rapidement devenu non pas vitale mais important. Néanmoins, comme beaucoup de blogueuse, ce loisir est devenu tellement prenant que je me verrai bien en vivre. Missions quasi impossible. Par contre, je peux tout à fait en retirer quelques bénéfices.

A partir de là j’ai considéré les partenariats comme des missions rémunérées. Je ne choisi que les missions que j’aime et avec lesquelles je suis en accord. Je fourni un travail (tests, recherches, article, publicité) pour lequel je suis rémunérée non pas par de l’argent mais par des produits dont j’ai réellement besoin soit pour moi, pour la maison ou (surtout) pour ma fille.

Arrivée à cette fin d’année, j’ai l’impression d’avoir trouvé l’équilibre que je voulais. Je continue de faire des partenariats avec des marques ou des produits que JE vais chercher, qui ME plaisent et que j’aurai de toute façon acheté si je n’avais pas obtenu le partenariat. Vous pouvez donc être certains qu’à chaque fois que je parle d’une marque, d’un produit, d’un lieu, d’une créatrice ou tout autre partenaire, c’est que je suis allé le chercher et que j’aime ce qui est proposé.

Comment obtenir un partenariat

Pour toi jeune blogueuse qui souhaites te jeter dans la fosse aux lions, trouver le tout premier partenariat n’est pas forcément évident. Personnellement, j’ai eu du toupet et beaucoup de chance. Mais avant cela j’ai commis l’erreur de la débutante: inscrite sur un groupe facebook d’entraide entre blogueurs, j’ai eu le malheur de demander comment faire pour trouver des partenaires en rapport avec le zéro déchet. Vous vous doutez bien que la populasse m’est tombée dessus certains me traitant de vendue, me disant que je n’avais ouvert mon blog que pour les partenariats. D’autres m’ont dit que j’étais pas chiée de poser la question et que je n’avais qu’à me débrouiller. Bref, j’ai mis les pieds dans le plat et une bonne claque dans la figure. Cette expérience m’a refroidie sur la blogosphère comme vous avez pu le lire dernièrement. Cependant, une blogueuse, pourtant très connue, est venue d’elle-même me parler et m’a demandé ce que je cherchais exactement. Je ne remercierai jamais assez E-zabel d’avoir été la première à me tendre la main et à me proposer mon tout premier partenariat avec une marque qui en plus d’être en rapport avec le zéro déchet comme je le souhaitais est devenue une de mes marques chouchou: Les tendances d’Emma.

Heureuse de cette première expérience réussie j’ai ensuite contacté la gourou du zéro déchet: Béa Johnson et je lui ai demandé s’il était possible de recevoir son livre pour le faire gagner à mes lecteurs. Cette personne, pourtant en plein boom de célébrité a pris le temps de me répondre avec une grande gentillesse et m’a donné les coordonnées de ses éditeurs. L’éditeur J’ai Lu m’a donc fait parvenir le tout premier lot mis en jeu dans les défis Zéro déchet.

A partir de là, j’ai simplement envoyé des demandes au culot aux marques qui m’intéressent. Pour cela je vais sur leur site et je clique sur « contact ». Je leur écrit un joli message en me présentant et en leur expliquant pourquoi je l’es veux eux et pas un autre et pourquoi mon blog pourrait les intéresser. Ensuite, pour être bien sûre qu’ils auront mon message, je vais sur leur page Facebook et je leur envoi de nouveau le message. Jusqu’à maintenant j’ai toujours eu une réponse et environ 70% de réponses positives. N’oubliez pas: qui ne tente rien n’a rien mais surtout vous proposez de la pub gratuite ou peu chère donc forcément ça peut intéresser les marques.

Les différents partenariats

Le type de partenariat que j’utilise le plus est l’article test: je reçois un produit gratuitement, je le test et j’en fais un article sur le blog. La marque gagne de la publicité et moi je gagne un produit.

Le mieux c’est d’ajouter à cet article test un concours où un deuxième produit de la marque est offert aux lecteurs du blog. L’avantage est multiple: la marque gagne encore plus de visibilité donc de publicité, nous blogueuse nous gagnons des lecteurs certes « concouristes » qui peuvent potentiellement devenir de vrais lecteurs intéressés par notre contenu et finalement le lecteur gagne un cadeau. C’est ce que j’appelle un triplet gagnant ;-).

Il m’arrive parfois, mais rarement, de faire un partenariat où moi je ne reçois aucun produit. Je le fais par exemple dans mes défis zéro déchet Dans ce cas là, je ne fais pas d’article dédié au produit mais j’en parle simplement dans l’article du défi et c’est le lecteur qui gagne le lot. Cela ne me dérange pas quand c’est occasionnel et que la raison est que c’est une petite créatrice ou une jeune société qui ne peut se permettre d’envoyer plusieurs produits gratuitement. Cependant, je me suis également parfois fait avoir car il m’est arrivé d’acheter le produit avec un petit rabais et de faire gagner le même produit à mes lecteurs. Au début, je me disais que c’était normal et puis au final je me suis rendue compte que les marques qui m’ont fait çà faisaient pas mal de chiffre d’affaire et qu’ils auraient très bien pu m’offrir un produit également. Donc attention, négociez finement avec les « gros » poissons et soyez plus indulgents avec les « petits ».

Il y a quelque temps j’ai appris ce qu’était une affiliation et je me suis dit pourquoi pas? Cela peut faire un peu « vendue » sur les bords mais si on reste soft, je trouve que ce n’est pas pousser à l’achat ni faire de la publicité agressive. En gros, je suis affiliée à Amazon, c’est à dire que quand je parle d’un produit culturel type livre, dvd, cd, je vous met un lien dans l’article (souvent en bas de page). Si vous cliquez sur ce lien vous atterrissez sur la page Amazon qui propose cet article en vente. Si par le plus grand des hasards vous avez envie d’acheter le produit grâce à moi et que vous le faites via ce lien je touche une commission. Jusqu’à maintenant j’ai 1,52€ qui m’attend grâce à l’un d’entre vous qui a acheté le livre « Nourrir mon bébé jour après jour » après lecture de mon article. Merci!

Je peux également gagner de l’argent grâce au parrainage mais ça vous connaissez déjà! Par exemple si vous souhaitez passer votre commande sur un site dont j’ai parlé et que vous y entrez mon adresse mail: chermininous@gmail.com vous gagnez un bon d’achat et moi aussi. En ce moment, grâce à vous, j’ai des bons d’achat sur deux sites: Les Tendances d’Emma et Sans BPA Merci!

Enfin, pour la première fois on vient de me proposer un article sponsorisé. Normalement, c’est le type de partenariat que j’aurai le plus de facilité à refuser car ce n’est pas la marque ou la créatrice qui prend contact avec moi mais un plus gros groupe. Cependant, j’ai accepté cette première proposition car mon « obligation » était simplement de mentionner les soldes sur un site de puériculture donc cela correspond tout à fait au thème de mon blog et en échange j’ai reçu un article de puériculture (au choix dans le budget alloué) dont j’avais réellement besoin. Encore une fois, c’est gagnant-gagnant et vous lecteur vous n’êtes pas dupé.

Les partenariats: le nerf de la guerre bloguesque

Après toutes ces explications (oui je suis longue, si vous me lisez depuis longtemps vous avez l’habitude, pour les autres sachez que j’adoooore m’étaler et non je ne peux pas faire plus court!) je vais vous expliquer pourquoi les partenariats sont décriés par certains et enviés par d’autres.

Il y a certaines blogueuses qui ne feraient jamais, au grand jamais, de partenariat car elles considéreraient vendre leur âme au diable. Je le comprends car je faisais partie de celles-là. Elles ont peur de ne plus se sentir libre de dire ce qu’elles veulent quand elles le veulent et surtout elles ne veulent pas se faire imposer quoi ou comment écrire. Personnellement, je reste très attentive aux conditions de partenariats, je n’accepte que ce qui me convient et quand quelque chose ne me plait pas je ne me prive pas pour le dire. Je pense d’ailleurs que cet article peut refroidir certaines marques et m’empêcher d’obtenir certains partenariats. Tout comme mon article au sujet des marques présentes aux Efluent. Je nomme clairement les marques qui m’ont fortement déplu et je ne pratique pas la langue de bois.

Il y a certaines blogueuses qui ne vivent que pour le partenariat. Elles écrivent pour en avoir toujours plus. Ce qu’elles veulent c’est des cadeaux, des cadeaux, des cadeaux. Bon, je n’aime pas trop ce genre de mentalité surtout que ça se tire dans les pattes les unes des autres pour en avoir toujours plus que la voisine mais si l’intention est clairement affichée par la blogueuse ça me convient. Par contre, rien de plus irritant que l’hypocrisie de celles qui disent: « Nan mais moi je fais des partenariats mais c’est pour faire plaisir à mes lecteurs et mes 10 000 likes sont de vrais lecteurs qui viennent pour le contenu de mes articles pas seulement pour mes concours ». Oui, oui, si tu veux blogueuse cadre, si ça te rassure de te dire ça…

Et puis, il y a celles comme moi qui essayent (pas toujours évident) de garder une certaine intégrité tout en profitant des avantages échangés contre plusieurs heures de travail. Car oui, les partenariats c’est du travail! Quand je reçois un biberon je suis contente car c’est toujours 10€, 20€ voir 30€ que je n’aurai pas à sortir de ma poche et que je pourrais utiliser pour du loisir avec ma fille. Néanmoins, derrière le cadeau je dois donc tester assez rapidement le produit, prendre des photos, me renseigner sur la marque et sur le produit, en tirer les avantages et les inconvénients. Une fois ce travail en amont effectué, je dois écrire l’article qui me prend facile une heure entre la rédaction, l’illustration avec le choix des photos, la mise en place des liens. Ensuite, je publie l’article mais je dois en faire un minimum de publicité donc je vous en parle, je vous demande ce que vous en pensez. Parfois, je dois répondre à la place des marques à des remarques souvent très justes que vous avez à faire. Une semaine plus tard, vérification des participations et tirage au sort. Attendre que le gagnant revienne vers moi puis envoie du cadeau. J’aime bien m’assurer que le gagnant l’a bien réceptionné également. Pour finir, petit briefing avec la marque. Vous vous doutez bien que pendant tout ce temps je n’écris sur aucun autre sujet ce qui parfois me frustre.

En conclusion, les partenariats c’est du travail mais cela peut être très avantageux également. A chacun de trouver son rythme et surtout de rester fidèle à ses convictions.

Et vous, vous en pensez quoi des partenariats?

[wysija_form id= »1″]

Comments

comments

Previous Post Next Post

You Might Also Like

26 Comments

  • Reply Sabrina de Ca Se Saurait 8 janvier 2016 at 9 h 40 min

    Salut ma Moniquette 🙂
    Je trouve ça super de parler des coulisses aussi précisément aux lecteurs, je suis sûre que cela en aura appris à certains !

    Bises.

  • Reply Aurélie Lesmissacouettes 8 janvier 2016 at 9 h 42 min

    Et bien je crois que je n’aurais pas mieux dit. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Perso je fais très peu de partenariats parce qu’effectivement ça prend du temps de faire un article et que si j’accepte c’est pour faire quelques choses de bien qui soit le plus honnête possible. J’ai toujours aussi cette petite appréhension de contacter les partenaires car contrairement à toi j’en ai beaucoup qui ne me répondent pas ou qui ne donnent plus de signes parce que mon blog n’est pas assez important pour eux. J’ai également eu la chance d’être contacter directement par certains, je ne sais d’ailleurs pas comment ils ont connu mon blog ni pourquoi moi plutôt qu’une autre mais je suis très fière de pouvoir être récompensé pour ce que je fais sur mon blog. Comme toi j’espère continuer comme ça faire ce que je veux quand je veux.

  • Reply Céline 8 janvier 2016 at 9 h 45 min

    Je suis 100 % d accord avec toi….qui ne tente rien n a rien…

  • Reply Cécile NTDV 8 janvier 2016 at 9 h 49 min

    Et bien je suis complétement d’accord avec toi.
    Juste que lorsque j’ai ouvert mon blog, je n’étais pas fermer au(x) partenariat(s).
    Après j’ai peu de partenaires, mais ce sont des marques qui m’intéressent dont les produits me plaisent.
    J’ai déjà décliner des propositions qui ne coller pas avec le blog, ou genre une proposition pour des articles pour cheveux alors que j’ai les cheveux courts lol!
    Par contre j’ai souvent du mal à avoir des retours des marques, mais je commence à comprendre les rouages des partenariats, et je n’hésite plus à relancer de temps en temps maintenant, si je n’ai pas de réponse.
    Hier j’ai eu le culot de déposer un message sur la page FB de pretachanger (histoire un peu longue, je passe les détails) et j’ai reçu un mail hier soir avec une proposition de partenariat.
    Donc un peu de culot ça fait pas de mal et savoir se vendre sans trop en faire non plus.
    bonne journée.

  • Reply WonderMômes 8 janvier 2016 at 10 h 14 min

    Merci d’avoir décrit aux non blogueurs l’envers du décor. Moi j’avoue ne pas courir après les partenariats, je teste des choses qui me plaisent car effectivement y’a du boulot derrière…

    • Reply monica 11 janvier 2016 at 11 h 54 min

      Merci à toi de le lire 😉

  • Reply magasaly 8 janvier 2016 at 10 h 33 min

    voilà un article que j’aurai tout a fait pu écrire, j’avoue que je n’ai plus trop à aller chercher les partenariats, ils viennent quasi tous seuls maintenant (je suis hyper fidèle aux marques et boutiques avec qui je travaille déjà, car comme toi je ne test et fait gagner que des produits que j’aurai acheté…)
    cet article à du te prendre un temps de dingue à écrire, c’est un très bon article
    bises

    • Reply monica 11 janvier 2016 at 11 h 54 min

      Raaa la classe! Les partenaires qui viennent tout seuls! Et oui je te confirme ça m’a pris un temps de fou à l’écrire mais ça m’a fait super plaisir aussi.

  • Reply celine 8 janvier 2016 at 11 h 20 min

    merci pour cet article, c’est clair et précis, pour ma part, je fais rien pour le moment, puisque le but est pour moi de rencontrer des personnes dans la vraie vie 😉 Mes amis me poussent à faire qq chose, car ma page fb atteint bientôt les 1000 fans et plus de 6000 visiteurs uniques en 3 mois sur le blog sans aucune pub… Ce qui me motive le plus c’est vivre des expériences riches, comme des cours de cuisines, des rencontres, des visites, etc. Suis je une rêveuse ?

    • Reply monica 11 janvier 2016 at 11 h 55 min

      Encore une fois, je trouve que tu as une très belle philosophie et tu devrais t’y tenir tant que ça te convient. De mon côté j’ai déjà fait de très belles rencontres « en vrai » grâce au blog <3

  • Reply Maman hestia 8 janvier 2016 at 12 h 57 min

    Wouah punaise j’ai aimer lire ton article tout comme toi au tout début de mon blog je me disais que je ne « vendrais » mon avis et plus j’avance et plus mon avis se modifiait alors oui maintenant je fais des concours 2 jusque ici en un peu moins d’un an de blog mais il sont récent seulement pour remercier mes lectrices d’être là (à l’occasion des fêtes ) j’aimerai et j’ai déjà tenter contacter des marques pour faire des articles test comme toi mais jamais eu de réponse sur 3 marques contacter et je t’avoue que je ne sais pas trop comment m’y prendre et vers qui me tourné. Pour le moment je me consacre à bien réfléchir à comment mon blog paraît pour les autres j’essaye de me focalisé sur le thème général de mon blog ( enfant / famille) et ne pas trop me disperser avec des concours ou autres qui font que je me perds moi même dans le thème de mon blog. En tout cas merci pour ta sincérité. Et je suis désoler pour le retour que tu as eu des autres blogueuses quand tu as demander de l’aide mais cela ne m’étonne pas j’ai eu le même retour mais peut être en un peu moins cash… bises

  • Reply Sonia 8 janvier 2016 at 13 h 36 min

    J’ai tout lu d’abord ! J’adore moi quand tu t’étales. 😉
    Je dois dire que tu m’as appris des choses. Je n’ai jamais fait de partenariat car, comme tu le dis, il faut aller chercher les marques qu’on aime et je suis une grosse flemmarde ! Et les quelques marques qui m’ont contactées ne m’intéressaient pas plus que ça. Surtout j’estime (si c’est la marque qui contacte) qu’on devrait être rémunérée avec de l’argent et non pas en goodies…
    Par contre je pratique beaucoup l’affiliation. Si la personne achète parce qu’elle est passée par ton site c’est que d’une part, elle te lit, d’autre part le produit l’intéresse. Et les marques (ou site ou etc) te rémunèrent en pourcentage ce qui me parait plus juste pour tout le monde !
    Bisooous

    • Reply monica 11 janvier 2016 at 11 h 53 min

      Merci de m’avoir tout luuuu 😉
      Je suis d’accord pour l’argent plutôt que par des goodies mais en attendant que ça se fasse, je ne crache pas sur les goodies!
      L’affiliation m’intéresse vraiment bien, il faut que je me renseigne un peu plus.

  • Reply Lolotte 8 janvier 2016 at 14 h 31 min

    Et bien je trouve qu’il n’y a pas de raisons à te jeter des pierres avec un article comme ça.
    Et puis heureusement qu’il y a des personnes franches comme toi qui osent donner leurs avis.
    Perso je fais aussi des partenariats mais seulement avec des marques qui me plaisent et que j’aurais de toute façon acheté. Je suis loin de rouler sur l’or alors un coup de pouce de temps en temps pour avoir un produit ou autre ne dérange pas ma morale.
    J’aime également énormément faire plaisir à mes lectrices en leur proposant de gagner un lot.
    Il ne faut pas oublier non plus qu’un article c’est beaucoup de boulot, on ne se rend pas forcement compte, entre le test, les photos, la rédaction…
    Bises à bientôt

    • Reply monica 11 janvier 2016 at 11 h 51 min

      Tout à fait! Un article c’est du boulot même si on le fait par plaisir. Et pareil pour moi niveau sous c’est pas jojo alors si je peux avoir un produit en échange de mon travail plutôt qu’en échange de mon argent (que je n’ai pas de toute façon lol) je dis banco!

  • Reply pezet-guessant 8 janvier 2016 at 18 h 27 min

    coucou , j adore te lire. merci pour tes conseils et les explications sur un envers de décor que je ne comprenais pas entièrement. Personnellement je ne suis pas fermée aux partenariats par contre comme toi je ne le ferai que sur des produits que je veux réellement découvrir.J ai déjà fait quelques demandes mais pour certain je n’ai toujours pas de réponse. Ils font semblant de n’avoir jamais reçu mon message.Et d’autres me font comprendre que je ne les intéresse pas. Je ne suis qu’un petit blog. cela ne m’empêche pas de faire ce qui me plaît le plus écrire sur plein de sujets et sur des produits que j ‘adore et que j’ai déjà chez moi. Change pas surtout , tu es géniale.

    • Reply monica 11 janvier 2016 at 11 h 48 min

      Merci à toi de me lire 😉
      Patience, les marques t’ouvriront leur portes petit à petit. Tu as raison de parlé de produits que tu as déjà, ça leur montre ton sérieux!

  • Reply Maman À Dada ! 8 janvier 2016 at 22 h 56 min

    Eh bien ! Si j’avais des questions, ça y est tu y as répondu !
    Merci pour ta sincérité !

    • Reply monica 11 janvier 2016 at 11 h 47 min

      avec grand joie 😉

  • Reply Marty 9 janvier 2016 at 8 h 33 min

    Bel article, sauf peut etre un passage où clairement il y a trop de liens pour le referencement SEO.
    il manque aussi les partenariats de type «articles invités» ou «guest blogging», où pour le coup c’est moins de travail puisque c’est l’invité qui crée l’article.

    en tout cas bel article qui apporte de la valeur aux lecteurs

    • Reply monica 9 janvier 2016 at 9 h 24 min

      Bonjour marty! Super intéressant ton commentaire. Moi je ne m y connais pas du tout en referencement SEO. Un jour faudra que je me renseigne… pour les articles invités je n en ai pas encore fait mais j ai deja interviewé d autres blogueurs. J aurai pu l ajouter sur l article. En tout cas merci pour ton com 🙂

  • Reply Melle Bulle 11 janvier 2016 at 18 h 02 min

    Et bien pour moi c’est un vaste sujet.
    Je pense que ma vision du partenariat se résume à ta vision première, et que j’aimerais peut-être un jour mettre en place le même genre de partenariat / concours que toi.
    Mais ce dont j’ai horreur, c’est cette hypocrisie bloguesque, ces nanas qui ne font que ça et qui peuvent être, en plus, contradictoires dans leurs tests … bref, la guerre des blogueuses « influentes ».
    Alors je préfère rester dans mon petit coin, écrire sur mon blog ce que je veux, et tenter de gagner des cadeaux chez les blogueuses qui ont une vision saine des partenariats 🙂

  • Reply Maeva (Miabetvia ZV) 19 janvier 2016 at 23 h 48 min

    Je trouve que cet article est limpide et explique clairement ta vision,certes,mais qui me semble être la plus juste et proche de la vérité au travers de ce que je lis,suis et vois.
    Tu as une vraie plume on a l’impression que tu nous parles qd on te lit, Bon je ne sais pas si je suis très claire

    • Reply monica 20 janvier 2016 at 5 h 32 min

      Merci maeva! Si si tu es très claire et je suis flattée par tant de compliments 🙂

  • Reply Instant-soya 30 juin 2016 at 21 h 58 min

    J’ai toujours voulu proposer des partenariats qui me plaisent ou parce-que ce sont des produits qui me plaise pour moi ou les enfants ! Parfois je reçois des réponses positives, parfois des non mais avec politesse d’autre fois moins où alors pas de réponses du tout ! Mais je ne suis pas une grosse blogeuse je me qualifierais même de blogeuse en carton’ ..mais je souhaite donner un nouveau tournant à mon blog et tout cela me prend du temps !!

    Merci pour cet article

    • Reply monica 5 juillet 2016 at 4 h 51 min

      Le plus important, d’après moi, c’est de savoir vers quoi on veut aller. Perso j’avais fait le souhait de garder un blog sans concours ou presque la première car je ne voulais qu’écrire sur la maternité. La deuxième année ma fille étant plus grande, j’ai tester pas mal de puériculture donc les concours allaient avec. Cette année, les tests et concours feront partie de ma ligne éditoriale au même titre que mes articles maternité ou humeurs. Tant que je suis en accord avec ce que je fais, c’est le principal. 🙂

    Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :