CES 6 DERNIERS MOIS – FIN

Je viens vous raconter la fin de notre (més)aventure initiée en septembre 2016. 6 mois difficiles pour toute notre famille mais riches en apprentissages en tout genre. Nous en ressortons plus forts et avec une vision plus précise de ce que nous voulons.


Dans le premier article de cette série je vous racontais l’hospitalisation désastreuse de MiniNous. Puis, dans le deuxième article je vous parlais de ma dépression et de la rupture avec Choubidou. Heureusement, cette dernière partie est bien plus positive et heureuse. Comme quoi parfois il faut toucher le fond pour pouvoir remonter encore plus haut!

Retrouvailles amoureuses

Décembre 2016, mon couple vient de traverser le désert et j’ai découvert ce qu’est la dépression. Heureusement, Bastian et moi nous sommes posés et en avons discuté, longtemps. La solution est simple: retourner dans notre Drôme d’adoption que l’on aime tant et qui nous manque terriblement. Maintenant que cette décision est prise je me sens beaucoup plus sereine. D’ailleurs tout va beaucoup mieux, surtout notre couple. Pour célébrer notre victoire sur ces derniers mois difficiles, choubidou m’emmène déjeuner en amoureux dans un superbe restaurant situé dans un château: Le Château de la Motte Fenelon.  C’est un samedi midi pourtant nous sommes seules dans le restaurant. Peut être qu’à l’approche des fêtes de fin d’année les gens ont autre chose à penser. Tant mieux pour nous, car nous sommes traités comme des VIP par un serveur aux petits oignons!

Une discussion en profondeur

Lors de ce repas tout à fait romantique nous en profitons pour remettre une dernière fois à plat tout ce que nous venons de traverser. Nous en avons besoin pour pouvoir tourner la page définitivement. Nous nous mettons également une dernière fois d’accord sur notre envie et l’urgence de repartir dans la Drôme au plus vite. Enfin, nous prenons enfin le temps de parler de notre deuxième petite fille encore bien au chaud dans mon ventre. Comme je vous l’expliquais, je n’ai pas du tout bien vécu ce début de deuxième grossesse. Entre nausées, problèmes et dépression, j’ai honte d’avouer qu’elle ne faisait pas partie de mes priorités. Alors le fait d’en parler posément avec Bastian m’a fait réaliser que nous avions l’immense chance d’attendre un deuxième petit miracle dans nos vies. Enceinte de 4 mois, les nausées commencent à peine à s’apaiser. Mon ventre commence à bien rebondir. Je sens déjà ses petits coups. Puis au détour de la conversation nous trouvons soudain son prénom. Tout simplement grâce à un élément de décor sur notre table.

Notre deuxième petite fille s’appellera Estrella: étoile en portugais (normalement un seul L).

En avant marche!

Dès le lundi suivant nous activons tous les rouages pour pouvoir revenir au plus vite dans la Drôme. Le préavis est posé pour quitter cette maison qui nous pose tant de soucis. Nous commençons à regarder les appartements en location sur Valence et ses alentours. De mon côté j’active mon réseau et je relance mes anciens employeurs drômois pour trouver du travail. Bastian fait de même de son côté. Le mardi Bastian et moi avons trouvé du travail dans la Drôme dès janvier 2017! Lui retourne en intérim à Leroy Merlin. Certes, ce n’est pas le travail de sa vie mais cela va nous permettre de revenir au plus vite. De mon côté c’est le réseau amical qui s’est enclenché. La mère d’une très bonne amie recherche une vendeuse pour les soldes à venir et accepte de me prendre même enceinte de 5 mois! Je ne suis que reconnaissance envers ces personnes au si grand cœur. Grâce à elles je sais que nous passerons le début d’année de retour dans notre Drôme.

Recherche appartement désespérément

Le travail étant trouvé un en temps record, nous devons maintenant trouver à nous loger. Nous sommes toujours propriétaires d’un 3 pièces à Valence mais il est loué et nous ne pouvons et ne voulons pas mettre à la porte les locataires. De plus, un 4 pièces nous conviendrait mieux avec l’arrivée de notre deuxième puce. Nous revoilà partis dans la recherche d’une location de toute urgence car je commence mon contrat de travail le 3 janvier et le mois de décembre est déjà bien entamé! Trop petit, trop loin, trop cher, 4 ème étage sans ascendeur, conditions trop exigeantes. La recherche nous semble très compliquée. Le peu d’appartements que nous trouvons correspondant au moins à quelques uns de nos critères, nous ne pouvons même pas les visiter. Nous demandons donc à une de nos amies sur place de le faire pour nous en visio ce qui ne plait pas forcément aux propriétaires. Après moult refus, désillusions et même refus de réponse de certains propriétaires, nous finissons finalement par trouver une location au 3 ème étage sans ascenseur à une semaine de mon déménagement. Le stress total!

Joyeux deux ans ma MiniNous

En moins de 3 semaines nous avons trouvé du travail et un logement. Plus qu’à préparer la logistique du déménagement et c’est parti mon kiki! Mais avant ça, il nous reste Noël et le deuxième anniversaire de notre MiniNous à célébrer en famille. Étonnamment, notre famille comprend tout à fait notre envie de repartir dans le Sud Est. La plupart nous avoue même ne pas avoir compris pourquoi nous étions montés dans le Nord…Tant mieux, au moins pas de culpabilité à repartir à tant de kilomètres! Pour les deux dernières grosses célébrations en famille, nous en avons bien profité et MiniNous a été gâtée!

Bonne année 2017

Nous avons passé le réveillon tous les 3. Rien d’exceptionnel. Le lendemain nous sommes restés encore tous les 3 et en fin de journée on a fait la tournée de la famille pour dire au revoir.  Le 2 janvier à 8h du matin, j’ai rempli ma petite 207, j’ai embrassé mon homme et ma fille et je suis partie sur la route enceinte de 4 mois et demi. 800 km plus tard je suis enfin revenue dans ma Drôme chérie <3.

Je suis partie seule et je resterai seule jusqu’au samedi suivant soit presqu’une semaine. Je n’ai jamais été séparée d’eux aussi longtemps mais c’est pour la bonne cause. Mon contrat commence le 3 janvier, je dois signer le bail de location le 4 janvier. Bastian quant à lui doit finir les cartons à la maison et faire l’état des lieux de sortie le samedi. Le vendredi il est parti à Paris déposer Tessa chez mes parents. Le samedi, mes parents, ma petite soeur, mon beau-frère et Tessa ont fait les 550 km qui nous séparaient. Dans la nuit du samedi au dimanche, Bastian a pris toutes nos affaires dans le camion de déménagement et a fait à son tour les 800 km. Le dimanche à midi nous étions enfin tous réunis dans la Drôme dans notre nouvel appartement. Quel bonheur!

De retour dans la Drôme

Et voilà! Nous sommes bientôt au mois de mai 2017. J’ai travaillé un peu plus de deux mois dans un magasin pendant les soldes et je suis maintenant en congés maternité. Bastian lui avait repris son poste à Leroy Merlin mais heureusement le contrat se termine cette semaine. Il sera donc au chômage pour que nous puissions profiter de l’arrivée de notre deuxième princesse. Tessa est allée quelques semaines chez une assistante maternelle puis nous avons obtenu une place dans une super crèche à Valence. Elle adore être entourée d’enfants et cela lui permet de prendre un rythme avant sa toute première rentrée scolaire en petite section de maternelle en septembre.

Le bonheur retrouvé

Nous sommes de nouveaux heureux et ce depuis notre retour. Bastian a repris ses randonnées dans le Vercors. Tessa et moi avons repris le chemin des différentes parcs et squares de la région. Nous allons à notre petit marché de quartier le lundi matin. Mon livre « Objectif Zéro déchet » est paru le 7 avril, j’enchaîne donc journaux et radios pour sa promotion. Tout va pour le mieux. Comme quoi, il suffit parfois de perdre pied pour retrouver le bon chemin :-).


J’AI ÉCRIT UN GUIDE PRATIQUE POUR SE LANCER DANS LE ZÉRO DÉCHET, PARU LE 7 AVRIL!

Pour en savoir plus: Objectif Zéro Déchet

 Pour acheter le livre c’est par là !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

comments

3 réflexions au sujet de « CES 6 DERNIERS MOIS – FIN »

  1. ce qui est sûr après la lecture de toutes les étapes de votre tranche de vie dense vous semblez être plus soudés que jamais et de belles valeurs font vos fondements je suis admirative de votre capacité à prendre des décisions pas évidentes sur le plan matériel.
    Une nouvelle page s’ouvre à vous et je vous souhaite de tendre et joyeux moments pour la remplir
    Bises
    Fabienne

  2. Je suis justement tombée sur l’article pour la promo de ton livre dans le Dauphiné l’autre jour chez mes beaux-parents : félicitations pour tous ces beaux projets … et ce retour dans la Drôme ! Je te souhaite une belle fin de grossesse 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *