LA LISTE – CHAPITRE 3 – Misters C &C

LA LISTE – CHAPITRE 3 -Misters C & C

WOW! J’ai une de ses gueules de bois ce matin! Enfin, ce matin, je dirai plutôt cette fin d’après-midi. Quoi? Il est déjà 17h! Je me suis mise minable hier soir. J’essaye de me souvenir de quelques bribes de la soirée mais tout est un peu flou. Je me rappelle qu’on a bien rigolé, l’ambiance était bonne et puis d’un coup j’ai commencé à enchainer les shots et à me déhancher sur le dancefloor. Outch…je me souviens maintenant…L’auto humiliation que je me suis infligée en milieu de soirée. Je me rappelle la supplique honteuse faite à Mister P et sa façon de me repousser avec un air de chien battu. Il avait pitié de moi. Quelle honte! Pourquoi j’ai fait ça? Je ne vais jamais m’en remettre. Le mec me trompe, je fais genre la fille forte qui passe à autre chose et à la première soirée un peu arrosée je me mets à genoux devant lui. Pfff, la féministe en moi a juste envie de disparaître dans un petit trou de souris pendant que mon moi romantique a juste envie de pleurer et de s’apitoyer sur son triste sort. Heureusement, la guerrière en moi me reprend rapidement: « Allez Sofia! Tu bouge ton joli ptit cul et tu passe à l’action! Plus vite que ça! Ce mec ne te méritait pas et il t’a rendu une fière chandelle en te trompant. Ouvre tes chakras et profite enfin de tes plus belles années! ».

J’ai un nouveau rituel de célibataire le matin. Tout d’abord je sors ma petite chienne Pitchoune. J’en ai obtenu la garde lors de la séparation car Mister P retournant chez ses parents cela semblait évident que je garde Pitchoune dans mon nouvel appartement. Le matin je la sors donc et cela me permet de croiser mon voisin d’en face. Jusqu’à maintenant je n’avais pas vraiment fait attention à lui mais vu que je suis célibataire je compte bien le croiser un peu plus souvent. Il s’appelle Mister C, il n’habite pas exactement l’appartement en face du mien car un couple y habite mais celui juste à côté du couple. Il est plutôt bien bâti, brun et dégage une aura très masculine. Dès mon emménagement il est venu proposer son aide et s’est présenté. A ce moment, j’étais avec mon ex belle-mère qui avait transporté mes meubles dans sa voiture. Forcément je n’ai pas plus sympathisé que cela avec le jeune homme. Cependant, depuis que j’habite là on se croise souvent et on échange quelques mots à chaque fois. Ce matin je sors donc ma Pitchoune et en revenant je le crois de nouveau dans le couloir. Il est devant sa porte et s’apprête à sortir. Dès qu’il me voit il se tourne pour me faire face et me sourit:

– « Bonjour jolie voisine, comment vas tu ce matin? »

– « Plutôt bien et toi gentil voisin? »

– « Toujours mieux quand je te vois! »

Je rigole comme une idiote toute flattée que je suis de me faire dragouiller. Cela ne m’était pas arrivé depuis si longtemps que je me sens comme la plus jolie fille de la ville. Je lui souhaite alors une bonne journée et retourne dans mon petit chez moi. La suite de mon rituel est un grand bol de café avant de me préparer pour aller bosser à la boutique. Là-bas aussi les choses ont changé. Avec brunette et blondie, célibataires elles aussi, on adore mater les hommes qui passent par la boutique ou tout simplement devant la vitrine. Notre boutique propose des bijoux fantaisies et nous avons donc une clientèle plutôt féminine. Ceci veut généralement dire que les seuls hommes que nous croisons sont les chéris de ces demoiselles. Cependant, les yeux sont faits pour voir et nous ne nous en privons pas! Sans parler de ces quelques coquins qui bien qu’ils soient en charmante compagnie ne s’abstiennent pas de nous jeter des regards approbateurs plutôt flatteurs. Au fur et à mesure des semaines notre boutique est de plus en plus connue pour étant la boutique des trois nenettes célibataires. L’avantage c’est qu’on se complète pas mal sans se faire de la concurrence tellement nous sommes différentes. Brunette est notre responsable et comme son titre le veut elle est posée, calme et une vrai romantique. Elle ce qu’elle cherche c’est l’homme de sa vie avec qui faire pleins de jolis bébés. Bondie c’est une toute autre paire de manches. Survoltée, lumineuse, joyeuse et rebelle dans l’âme elle est déjà maman d’une grande fille de 6 ans qu’elle a eu avec son amour de jeunesse quand elle avait 20 ans. Cet enfant ils l’ont fait par amour mais aussi pour éviter à son ex de partir à l’armée. Rockeurs et rebelles dans l’âme, ils se sont aimé très fort, ils ont eu une petite fille qu’ils aiment profondément et ils ont fini par se séparer dans la plus grande amitié qui soit. Aujourd’hui encore ils s’adorent et partagent la garde de leur fille dans une symbiose parfaite ce qui ne les empêche pas d’être chacun passé à autre chose. Blondie est donc la maman rebelle et tatouée qui ajoute cette touche de folie au magasin. Ce qu’elle cherche c’est un amour passion pour une nuit ou pour la vie. Et puis il y a moi. Fraichement célibataire, trop longtemps emprisonnée dans une relation sérieuse et qui cherche clairement à profiter et à s’amuser. Je suis la petite brune aux yeux revolver et au caractère volcanique me venant de mes racines lusitaniennes.

Notre trio de choc est bien connu dans le centre commercial dans lequel se trouve la boutique et nous copinons souvent avec d’autres vendeurs et les clients réguliers. Pour le moment, aucune d’entre nous n’a encore eu le coup de foudre pour l’un de ses plus ou moins beaux Apollon. C’est alors que me viens l’idée de présenter mon voisin à Blondie. Comme il est plutôt pas mal mais que je ne suis pas plus attirée que ça par lui je me dis pourquoi pas! Brunette n’est pas du genre rendez vous arrangé, ça ne cadre pas avec sa vision du prince charmant mais Blondie elle est complètement pour! Je décide donc de trouver une excuse pour parler plus longuement avec Mister C et convenir de ce rdv arrangé. Un dimanche je frappe à sa porte et je joue la voisine en détresse: « J’ai ce meuble à monter mais je n’y arrive pas, est ce que tu pourrais me donner un coup de main s’il te plait? ». Ni une ni deux, le voilà accroupie, les fesses moulées dans un jean en train de monter mon meuble. Pendant, ce temps on papote un peu et on se raconte un peu nos vies. Rapidement j’apprends ce que je veux savoir: il est bien célibataire. Au bout de 10 minutes je lui propose à boire car nous sommes fin Septembre mais les températures sont plutôt douces et il fait chaud chez moi. Il accepte ma proposition et par la même occasion fait tomber le haut. Et bim! Je me prends la visions de ses abdos en béton et de ses bras musclés en pleine figure! La température monte encore d’un cran. Bon, je ne suis pas plus attirée que ça par le bonhomme mais punaise, j’en ferai bien mon 4 heures quand même! Et dire que je n’ai connu qu’un seul homme jusqu’à maintenant…Je ne serai pas contre une petite comparaison. Je sens bien que lui non plus ne serait pas contre un rapprochement caliente entre nous. Pendant quelques secondes j’imagine nos corps dégoulinants de sueur s’entremêler à même le parquet de mon salon. « Je peux le prendre ce verre Sofia? » Plok! Je suis sortie d’un coup de mon imaginaire en ébullition et je me rends compte que je le regarde depuis une bonne minute avec le verre à la main sans le lui donner. Je me reprends en espérant qu’il n’a pas vu mon trouble mais son petit sourire en coin me fait comprendre que c’est peine perdue. Pour reprendre un peu de contenance je lui parle alors de ma copine Blondie. Comme souvent quand je suis gênée je préfère détourner l’attention de moi et blaguer sur d’autres sujets. Je lui dis alors que ça tombe bien qu’il soit célibataire car j’ai une copine super jolie et hyper sympa à lui présenter si ça l’intéresse. Là son attention redouble et son regard émet un petit éclair malicieux du prédateur prêt à se mettre en chasse. Il accepte et me propose en échange de me présenter un de ses potes Mister C bis. On décide alors de prévoir un double rencard.

Nous voilà deux jours plus tard à peine. J’ai réussi à convaincre Blondie de venir rencontrer mon beau gosse de voisin en lui expliquant que grâce à ce double rencard ça me permettra aussi de rencontrer quelqu’un. Même si elle n’est pas vraiment motivée au début, elle finit par se laisser convaincre quand je lui sors les grands violons « mais tu sais, c’est pas facile de se remettre en selle après une si longue relation…Je ne sais pas même pas si je peux plaire encore…tu me rendrais un grand service et ça me ferai moins peur qu’on soit ensemble lors d’un premier rencard ». Hihi, et voilà le tour est joué! Nous sommes dans mon appartement toutes apprêtées et nous n’arrêtons pas de glousser comme des dindes. « Tu pense qu’il est comment Mister C bis? – Je ne sais pas mais j’espère que ton voisin Mister C est aussi beau gosse que tu le dis hein – Mais oui t’inquiète, il est à croquer crois moi! ». Allez, on se motive et on traverse le couloir pour passer la soirée chez Mister C qui nous a invitées pour l’apéro. Ding dong! Mister C ouvre me sourit chaleureusement puis il tourne la tête vers Blondie et son sourire s’agrandit en même temps que la lueur du prédateur refait son apparition. Clairement il n’est pas déçu de ce que je lui ai apporté! A mon tour, montre moi si ta contribution est à la hauteur de la mienne cher voisin. Nous rentrons donc et Mister C me présente enfin Mister C bis. Piouf, pas mal le petit gars. Moins costaud que mon voisin mais beaucoup plus mignon de visage. Il fait plus minot que mâle dominant et je me dis que eux aussi se complètent bien et ne doivent pas trop se faire de concurrence lors de leurs soirées drague. Lorsqu’il m’aperçoit une première chose me refroidie assez vite: son premier regard va vers ma poitrine généreuse et je me dis que lui, c’est clair, ce n’est pas ma conversation qui va l’intéresser. J’essaye tout de même de continuer la soirée sans trop d’aprioris. Je discute un peu avec Mister C bis pendant que Blondie et Mister C sont déjà en plein échange de regards lourd de sens. Ces deux là ça peut le faire. De mon côté le courant ne passe pas du tout. Il a beau être pas mal le minot, il n’a pas beaucoup de conversation et je sens qu’il perd de plus en plus d’intérêt envers moi au dur et à mesure de la conversation. Il essaye parfois de ramener nos échanges vers un terrain plus dragouille style « Cette robe te va très bien » mais moi j’ai besoin d’un peu plus de consistance. A la fin de la soirée nous nous quittons et on fait le bilan avec Blondie. Elle me dit qu’ils ont décidé de se revoir dans quelques jours. Moi je lui explique que le feeling n’est pas du tout passé.  Le minot il est mignon mais il est un peu trop vide à mon goût. Blondie me dit de ne pas désespérer et que de toute façon ce n’était que ma toute première rencontre après Mister P après tout!

Plus tard, seule dans mon clic clac / lit, dans mon grand studio de célibataire j’ai réalisé que oui, je venais de passer une étape importante de ma nouvelle vie: mon premier rencard. Certes il n’avait pas abouti comme je l’aurai souhaité mais c’était un grand pas en avant déjà! De plus, ce rencard m’a fait réaliser que contrairement à ce que je pensais, je n’étais pas prête à m’amuser autant que je le pensais. Oui j’ai envie de rencontrer de nouveaux hommes, oui j’ai envie de plaire, d’être draguée, me sentir belle et sexy mais pour passer à l’étape supérieure j’ai tout de même besoin d’être charmée. J’ai besoin d’accrocher avec le mec, pas juste d’avoir une attirance physique. Je pense que la romantique en moi n’est pas encore prête à laisser libre court à ma déesse intérieur du sexe!


Vous pouvez retrouver les premiers chapitres de cette histoire en cliquant sur le lien suivant:

LA LISTE – Chapitre 1 – Mister P

LA LISTE – Chapitre 2 – Sofia

[wysija_form id= »1″]

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

comments

2 réflexions au sujet de « LA LISTE – CHAPITRE 3 – Misters C &C »

  1. Bon ben ma foi…je suis accro!!!je t avoue que ce n’est pas du tout mon genre de lecture habituel mais je craque complètement…tu as raison de le mettre en ligne,ça t oblige à continuer!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *