LA LISTE – CHAPITRE 1- Mister P

Il m’a trompé! Ce petit con m’a trompé! Je n’arrive toujours pas à y croire. Plus de quatre ans de ma vie à vivre pour lui, par lui. Dire que j’ai quitté ma région, ma famille, mes amis, mes études pour le suivre. Tout ça pourquoi? Me retrouver à 22 ans, vieille fille trompée, sans diplôme, sans amis et loin de ma famille. Pourtant, je me trouvais si intelligente! Moi je ne serai pas comme ces idiotes à vivre pour et à travers leur mec. Moi je suis une femme indépendante! Mais oui, mais oui. Ma vie je la vis selon mes choix môsieur! Et bah là mon choix était de toute évidence le mauvais.

la-liste-chermininous-com

Soupçons et oeillères

Je ne peux même pas dire que je ne l’ai pas vu venir. Il y a tout d’abord eu cette place de ciné dans son pantalon. Place de ciné datée du samedi où pendant que je travaillais ce petit con m’avait dit avoir passé l’après-midi avec ses potes. Il avait fini par avouer qu’il était allé voir ce film, dont le titre restera ironiquement gravé dans ma mémoire: Big Mamma, avec cette fille, ancienne camarade « moche et grosse » dont je n’ai aucun soucis à me faire car c’est juste une pote. Ah ah, même moi je rigole de ma naïveté avec le recul. Puis, les semaines et les mois passant, j’ai bien senti que les gestes et les mots tendres se faisaient de plus en plus rares mais je mettais cela sur le compte de la fatigue.

Enfin, est arrivé ce jour fatidique où j’ai trouvé un petit papier plié avec son adresse mail et pour mot de passe: Catarina. Dommage, ce n’est pas mon prénom. C’est idiot mais c’est vraiment là que j’ai compris que c’était fini. Il aimait assez une autre fille pour mettre son prénom en mot de passe de boîte mail. A l’heure du numérique il faut avouer que c’est l’équivalent d’une grande déclaration d’amour!

Aveux et accusations

Il a tout avoué: lors d’une soirée en boite, soirée pendant laquelle je bossais encore une fois, il a rencontré une fille. Il se sont revus plusieurs fois mais il me jure ses grands dieux qu’il ne s’est rien passé. Mais en même temps c’est de ma faute, me dit-il, et oui, je ne m’occupais plus assez de lui. Je passais trop de temps à travailler. Ahahaha, c’est pas faux! Je bosse jour et nuit. De jour dans un magasin, de nuit dans un restaurant. Mister P est incroyable tout de même car il oubli que c’est pour payer nos factures que je le fais, pendant que lui ne travaille pas et passe ses soirées à jouer à la playstation avec ses potes. Bordel de chiottes! Le mec me trompe et il a encore le culot de me dire que c’est de ma faute!

Amour fou, amour idiot

Pleurs, tristesse, énervement, cris, grandes scènes dramatiques. Je me suis réfugié chez sa mère. Et oui,  j’avais quitté ma famille pour le suivre, ma belle famille avait donc joué le rôle de substitut. Je lui ai tout raconté. Elle a pris ma défense, m’a écoutée et m’a épaulée à travers cette épreuve. Néanmoins, son fils restera toujours son fils mais quelle belle-mère incroyable tout de même. Bon, je ne vais pas vous raconter le chaos des semaines qui ont suivi, ni même les dernières vacances que nous avons passées ensemble alors que notre histoire était terminée et que son nouveau couple était devenu officiel pour tous.

Mais qu’est ce qui nous avait pris de partir cette dernière fois ensemble?! Ok les vacances dans ce camping de Canet-Sur-Mer étaient payées depuis longtemps et c’étaient les premières vacances sans ses parents que nous avions réussi à nous payer. Mais quelle horreur, moi qui alternait entre balades moroses seule sur la plage et lui qui passait son temps au téléphone avec l’autre. Lui qui revenait vers moi, moi qui succombait pour quelques heures et lui qui repartait sitôt vers elle . Quelle maso je faisais! Heureusement que nous avons finit par écourter ces vacances et rentrer plus tôt.

Quitter le passé

Dès notre retour, j’enclenchais une nouvelle phase dans le deuil de notre relation: l’acceptation mais surtout la motivation pour aller de l’avant et encore mieux qu’avant! En deux semaines je déposais notre préavis, je trouvais un appartement et je préparais tous les cartons. Je crois qu’à ce moment là il a compris que notre histoire était définitivement terminée. Il s’est rendu compte que 4 ans et demi ensemble ce n’est pas rien. Je pense que nous avons été le premier amour l’un de l’autre.

Nous avons vécu ces débuts tellement intenses que de passer 24 heures sans se voir était douloureux. Nous avons grandit ensemble et vécu les épreuves de la vie ensemble. J’étais évidemment bien plus mure que lui mais bon normal, je suis une fille. Lui est bien un mec et c’est seulement quand il s’est rendu compte qu’il m’avait vraiment perdue qu’il a commencé à revenir vers moi. Pour moi tout était clair dans ma tête mais pour lui c’était un beau bordel. Je lui ai donc posé les deux questions suivantes: « Est-ce que tu m’aime? » – Oui – « Est-ce que tu l’aime? » – Oui. A cette dernière réponse je lui ai simplement dit sans rancœur: « Et bien moi je ne partage pas. C’est finit entre nous, salut! ».

La liste

Quelques jours plus tard j’emménageais dans mon petit studio en tant que célibataire et je préparais la liste. En fait je devrais plutôt dire les listes: Ce que je veux – Ce que je ne veux pas – Les atouts du mec idéal. Sans le savoir, une nouvelle liste allait bientôt rejoindre les autres…Une liste de prénoms masculins derrière lesquels vont se cacher mes histoires d’amour (ou de sexe, d’ailleurs surtout de sexe) rocambolesques, folles, dangereuses, aventurières, incroyables mais toujours drôles.

Si j’avais su à ce moment là que Mister P me rendait un très grand service et qu’après lui j’allais connaître le grand frisson, apprendre à accepter ma féminité et ma sexualité, je l’aurai sans doute moins détesté. Si j’avais su à ce moment là que j’allais devenir une femme forte et indépendante en pleine conscience de son pouvoir de séduction et si j’avais su que mes folles aventures empliraient des carnets entiers de situations cocasses, j’aurai sauté dans le célibat à coeur joie! Néanmoins, avant d’en arriver là, je devais d’abord connaître les déboires d’une fille trompée et humiliée.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

comments

6 réflexions au sujet de « LA LISTE – CHAPITRE 1- Mister P »

  1. Excuse, pleins de fautes à la relecture, j’ai tapé trop vite sur entrée, tu peux plutôt me valider le commentaire suivant ? (OMG j’ai vraiment fait une faute par ligne o_O)

    « Coucou,

    J’aime la fluidité de l’écriture qui ne s’embarrasse pas d’une mise en forme compliqué (qui pour moi dessert souvent le fond). Tu vas à l’essentiel : les pensées et j’aime ça 🙂 (attention toutefois aux changements de style tu passes parfois d’un style très « parlé » à un style plus soutenu ça peut faire bizarre tout au long d’un récit.

    J’aime moins ta petite phrase de fin pour « pitcher » le livre, trop attendue, trop vue et revue.

    Conclusion : moi je lirais bien, j’aimerais plus de descriptions, d’approfondissement sur les sentiments, les personnages et ce qu’ils ressentent au plus profond de leur cœur et qu’ils n’oseraient jamais dire à voix haute : c’est pour moi la raison d’être d’un livre : dévoiler ce qui est enfoui en chacun et qui ne peut sortir que sous couvert de « fiction » ^^

    Grosse bise ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *