CRECHE OU ASSISTANTE MATERNELLE?

Cher MiniNous, je t’aime d’un amour inconditionnel et les moments passés à tes côtés sont une véritable  bénédiction. Cependant, je ne suis pas faite pour rester à la maison, j’ai besoin et envie de travailler. Néanmoins, je me sens très chanceuse d’être actuellement au chômage car je n’ai pas eu la pression de devoir reprendre le travail seulement quelques semaines après ton arrivée.

Aujourd’hui tu as 4 mois et j’ai vu chacune de tes premières fois: ton premier sourire, la découverte de tes petites mains, tes premiers areuh, la première fois que tu as réussi à saisir un jouet, ton premier éclat de rire et chaque progrès que tu fais m’impressionne et m’émeut parfois aux larmes. Dans l’idéal j’aimerai être toujours avec toi pour ces moments exceptionnels mais j’aimerai également faire autre chose. C’est pourquoi j’ai commencé à chercher un  mode de garde car nous n’avons pas la chance d’avoir la famille à proximité pour te garder. Par contre, Je ne m’attendais pas à ce que cette recherche devienne presque un parcours du combattant!

Image à la une: crèche Ivry Sur Seine par Hestaux architecture


Mes chers parents, si vous n’avez pas encore vécu cette incroyable aventure qu’est la recherche d’un mode de garde sachez que vous allez entrer dans un monde semé de nouveaux termes et de spécificités inconnues sans parler des mauvaises rencontres et des embûches sur votre route! Pour ceux qui sont déjà passés par là, vous savez surement de quoi je parle pour les autres, voici une petite explication basée sur mon expérience personnelle.

Les différents modes de garde proposés

La crèche

clairement il faut déposer une demande dès que vous apprenez que vous êtes enceinte et ce n’est pas une blague! Nous, nous l’avons fait à 7 mois de grossesse, mi novembre 2014 et à ce jour, début mai 2015, nous n’avons toujours pas de place en crèche.

Son fonctionnement

Vous vous engagez à déposer votre enfant la journée entière, repas du midi inclus. Vous pouvez choisir le nombre d’heures et le nombre de jours par semaine mais une fois ces choix faits ils le sont définitivement.

Les avantages

Le prix sans conteste surtout si vous avez des petits revenus dans le foyer car c’est calculé selon le quotient familial. C’est toujours disponible du lundi au vendredi et pendant les vacances scolaires. Il y a toujours du personnel. Les enfants sont entourés par des professionnels de la petite enfance (puéricultrices) mais aussi par du personnel médical (infirmières). Ils sont stimulés par de nombreuses activités et sociabilisés grâce au contact des autres enfants et du personnel.

Les inconvénients

Le manque de flexibilité. Vous devez être toujours à l’heure et si un jour vous décidez de ne pas mettre votre enfant à la crèche, vous devrez payer quand même (sauf en cas de vacances ou maladie assortie d’un certificat médical). Les enfants se refilent les maladies très facilement. Je trouve que pour un tout petit bébé, c’est un mode de garde qui manque un peu de proximité et de câlins même si en crèche ils font très attention à prendre souvent les bébés dans les bras.

Mon avis

C’est sur qu’au niveau financier ça nous arrangerait beaucoup mais je ne mettrai pas ma toute petite MiniNous à la crèche avant au moins la rentrée de Septembre 2015 soit à ses 9 mois. J’ai besoin qu’elle soit un peu plus choyée et maternée pour le moment.

La halte garderie

C’est comme la crèche mais en beaucoup plus flexible.

Son fonctionnement

Lorsque vous vous inscrivez, vous n’avez pas à donner un choix de jours et d’heures. Il faut simplement appeler une semaine à l’avance pour dire que vous souhaitez déposer votre enfant tel ou tel demie-journée. Ils peuvent accepter ou refuser selon le nombre de places qu’il leur reste ce jour là. Pour l’inscription, elle se fait directement auprès de la halte garderie de votre choix.

Ses avantages

Toujours le prix qui est le même que pour la crèche. La flexibilité. Les mêmes avantages d’encadrement et de sociabilisation que pour la crèche.

Ses inconvénients

Cela ne convient pas à des parents travaillant tous les deux à plein temps car vous n’avez le droit qu’à quelques demi journées par semaine et ils ne prennent jamais les repas. Les mêmes qu’en crèche pour le manque de maternage et les maladies.

Mon avis

A la base, vu que je ne souhaitais pas reprendre de travail à plein temps avant septembre 2015, je trouvais que c’était le système le plus adapté à notre situation. Si j’ai un rdv chez le médecin ou besoin de prendre quelques heures pour moi, hop un coup de fil et je peuc laisser MiniNous quelques heures. Cependant, nous avons eu une grosse mésentente avec la directrice lors de la visite de la halte garderie de notre quartier. Nous avons alors complètement refusé ce mode de garde.

L’assistante maternelle agrée

C’est une personne qui est agrée, donc surveillée qui a normalement au moins un CAP petite enfance mais elle peut également avoir d’autres compétences et diplômes.

Son fonctionnement

Cette personne garde votre enfant à son domicile avec d’autres enfants et peut s’adapter à vos horaires de travail même les week ends.

Les avantages (lorsque vous trouvez la bonne personne)

Votre enfant est plus entouré et choyé. Normalement un agrément n’autorise pas plus de 4 enfants par assistante maternelle. La flexibilité est très importante, vous pouvez arriver (exceptionnellement!!!) en retard ou demander à ce que bébé soit gardé le week end, toujours en accord avec l’assistante maternelle bien entendu. Pour moi, une certaine tranquillité d’esprit et ça évite un gros changement avec la maison. La sociabilisation se fait en douceur.

Les inconvénients

Le gros inconvénient étant qu’il faut absolument avoir le feeling avec la personne choisie. Sinon on peut vite manquer de confiance ou pire, tomber sur quelqu’un de peu recommandable voir même d’horrible. Le prix aussi est assez élevé même si la CAF prends en charge une partie. Toujours les maladies mais ça à part garder bébé enfermé chez vous, vous n’y couperez pas! Sinon, l’inconvénient c’est que l’assistante maternelle aussi peut tomber malade ou partir en vacances (et oui elle a une vie aussi faut pas l’oublier!) et dans ce cas là il faut se débrouiller!

Mon avis

C’est assez drôle car c’est le mode de garde que je n’envisageai absolument pas par peur et manque de confiance en la personne. Pourtant c’est celui que nous avons finit par choisir. J’avais de très mauvais souvenirs des anciennes nounous de ma petite sœur.  Dont une la pinçait quand elle n’était pas sage. Et l’autre, bien que très gentille, passait son temps à fumer cigarette sur cigarette le fesses posées devant la télé.

Notre choix final

Après notre mésaventure avec la halte garderie, nous avons décidé de rencontrer quelques assistantes maternelles pour nous faire une idée. La chance nous a fait avoir notre tout premier RDV avec une personne avec qui nous avons accroché tout de suite. Mes critères étaient assez simples: Je ne voulais pas d’une ass mat qui faisait ce métier pour des raisons « pratiques ». C’est à dire qu’elle même a des enfants et ça lui permet de les garder à la maison. Je voulais quelqu’un de maternant mais pas trop. Je voulais que les règles d’éducation soient similaires aux nôtres. C’est à dire la priorité à la politesse, éviter l’agressivité et ne pas tout laisser faire sans pour autant gronder sans explications.

Notre merveilleuse assistante maternelle

Notre ass mat en plus d’avoir son CAP a également suivie des études d’infirmière. Elle a en effet un enfant qui fait partie de son agrément de 4 enfants. Cependant, elle le fait garder 2 jours par semaine car elle considère son métier comme un vrai travail. Et qu’elle permet également à son petit de voir autre chose. Elle a pris du temps pour parler et échanger avec nous, pour répondre à toutes nos questions. Elle sort très souvent avec les enfants. Sa maison est propre et adapté aux enfants. Avec une salle de jeux et un jardin dans lequel ils vont au premier rayon de soleil. J’ai même eu la plaisante surprise de voir un de ses commentaires sur un groupe d’assistantes maternelles sur FB où elle cherchait des idées pour promener les loulous sachant qu’elle a déjà fait le tour dans le coin.

Bref, on a eu le feeling! Et c’est un plaisir de voir le sourire de MiniNous lorsque je la dépose ou que je la récupère. En plus, j’ai l’occasion de croiser régulièrement les autres petits qu’elle garde. Ils sont toujours adorables, souriants et tout mignons. Cela veut bien dire qu’ils se sentent bien chez elle. Nous pensons vraiment avoir trouvé notre perle rare. Nous en sommes tellement contents que, normalement, si les sous nous le permettent toujours dans l’avenir, nous comptons bien lui laisser MiniNous à la rentrée.


Mon premier livre à paraître le 7 avril et déjà en précommande!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

comments

5 réflexions au sujet de « CRECHE OU ASSISTANTE MATERNELLE? »

  1. Mdr!!! Le probleme cest que je me disperse un peu…je veux garder trace de tout mais jsuis hyper a la bourre dans mon suivie de grossesse, un peu a la bourre sur les progres de tessa et juste a temps sur le reste sans parler de la trentaine darticle que jai en brouillon…si je pouvais jecrirai toute la journé mais jpeux point!

  2. Je suis moi même assistante maternelle et je suis ravie que vous ayez pû trouver votre « perle » et que vous le partagiez avec tout le monde. Dans notre métier on trouve malheureusement des « brebis galeuses » (comme partout) qui ternissent notre image.
    Mais fort heureusement la majorité d’entre nous aime son métier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *