LE SOMMEIL DU NOURRISSON

MiniNous vient d’avoir 3 mois. L’âge auquel on passe officiellement du stade de « nourrisson » à celui de « bébé ».  C’est donc le moment idéal pour vous parler des différentes étapes de son sommeil ces 3 derniers mois!

Où dort bébé?

Dès notre retour de la maternité, nous étions d’accord choubidou et moi pour garder MiniNous dans notre chambre. Déjà parce que c’est recommandé par les spécialistes: cela permet au nourrisson de régler son rythme respiratoire sur celui de ses parents et d’éviter donc qu’il « oubli » de respirer, ce qui est une cause de la mort subite du nourrisson. Mais surtout, il faut l’avouer, pour notre tranquillité d’esprit. En effet, je me levais plusieurs fois par nuit pour vérifier que MiniNous respirait bien, que sa turbulette ne lui recouvrait pas le visage ou qu’elle n’avait pas trop froid. Je ne me voyais pas non plus, laisser seul mon tout petit nourrisson dans sa grande chambre sombre et froide. Enfin, il y avait aussi l’aspect pratique car allaitant MiniNous pendant presque deux mois, je devais souvent la prendre avec moi.

Le cododo

D’ailleurs, comme je vous l’ai expliqué dans la description de son 1er mois, l’allaitement m’a même faire choisir la méthode du cododo pendant les premières semaines. Je me suis donc retrouvée à dormir dans notre grand canapé convertible avec MiniNous. C’est une pratique de plus en plus adoptée par les parents qui suivent ce qu’on appelle le « maternage proximal« . Méthode que je n’ai pas choisi par conviction mais vraiment pour des questions pratiques. En effet, le premier mois, MiniNous demandait à téter toutes les heures et c’était bien plus pratique de la prendre dans mes bras et de m’endormir avec elle quand nous sommes dans le même lit. Bien entendu, il y a quelques règles de sécurité évidentes à respecter pour que le cododo se passe au mieux.

Retour dans le lit conjugal

A la fin du 1er mois et à la demande de choubidou, nous sommes revenues dans la chambre. Moi dans le lit parental et MiniNous dans son landau. Nous avons dormi tous ensemble comme cela jusqu’à cette semaine! Encore une fois, j’aime beaucoup lire, me renseigner, écouter les conseils mais au final je finis toujours par suivre mon instinct. Selon les pédiatres « normaux » il est bon de commencer à faire dormir bébé dans sa chambre à partir de ses 3 mois.

Au contraire, selon les pros maternage proximal, il est bon de garder bébé le plus longtemps possible dans la chambre parentale. Je vous laisse vous même chercher et découvrir les conseils et arguments de chaque partie. De notre côté, nous faisons les choses à l’instinct, selon le rythme de MiniNous. C’est pourquoi, le 28 mars, anniversaire de ses 3 mois, son landau était toujours dans notre chambre et je ne me sentais pas encore prête à la coucher dans sa chambre.

Alterner chambre de bébé et chambre parentale

Pourtant, depuis ses deux mois et demies, j’ai pris l’habitude d’installer son landau dans sa chambre pour les siestes de la journée. MiniNous n’a pas semblé être perturbée par cette nouvelle pièce. En plus, sa chambre est beaucoup plus lumineuse ce qui permet de bien instaurer le rythme jour, nuit en lui laissant la lumière du jour pendant ses siestes. Enfin, sa chambre donne directement dans le salon et me permet donc de l’entendre et de la rejoindre plus facilement. J’avais même essayé de la mettre dans son grand lit à barreaux pour les siestes mais ça par contre, ça la perturbait et elle ne restait endormie que quelques minutes avant de se mettre à pleurer. Je pense qu’elle a encore besoin d’être dans un couchage plus petit, avec des bords rapprochés qui la rassurent plus.

Son lit à barreaux

Cependant, je savais que le jour de la coucher la nuit dans sa chambre approchait. En effet, j’avais remarqué que souvent nous la réveillions la nuit lors de nos excursions pipi. Ensuite, elle a commencé à se réveiller plusieurs fois pour lui remettre la tétine, chose qu’elle ne faisait jamais auparavant. Puis, une nuit, il y a quelques jours, choubidou a eu une crise d’éternuements en pleine nuit, je ne vous raconte pas le réveil en sursaut pour MiniNous!

Dès le lendemain, on a mis en place le vidéophone, installé le landau dans son lit à barreaux et décidé d’essayer le soir même de la coucher dans sa chambre pour la nuit. Une petite parenthèse pour vous expliquer pourquoi avoir pris un vidéophone plutôt qu’un simple baby-phone: La chambre de MiniNous fait face à la notre et pour le moment il est hors de question que je ferme nos portes respectives. Je peux donc l’entendre pleurer facilement. Cependant, comme elle vient de prendre goût au doudou et qu’elle aime s’endormir avec lui sur le nez, je veux pouvoir vérifier que la nuit elle ne l’a pas sur le visage ou autre chose qui pourrait gêner sa respiration.

Sa première nuit dans sa chambre

Pour en revenir à cette première nuit de test, nous l’avons couchée comme toujours vers 22 h après son dernier biberon du soir. Elle s’est endormie comme à son habitude en quelques minutes seulement. Nous en avons profité pour nous coucher également en prévoyance d’une nuit agitée et surement d’un réveil plus matinal que d’habitude. Je me suis endormie, puis réveil en sursaut à 2 heures du matin.

Aucun bruit, MiniNous ne s’est pas réveillé une seule fois même pas pour la tétine. Je décide d’aller la voir, et tout va bien, elle dort paisiblement. Je me recouche et hop 4 heures du matin nouveau réveil en sursaut. Toujours aucun bruit, MiniNous dort toujours paisiblement. Je me rendors une troisième fois et me réveille comme souvent vers 6 heures. MiniNous fait quelques petits bruits mais après vérification, elle dort encore même si elle commence à s’agiter. A 6 h 15, je retourne la voir et là mademoiselle, les yeux grand ouverts, me lâche un magnifique sourire!

A ce moment précis j’ai ressenti une telle fierté de ce petit bout de bébé, déjà si grande qui venait de faire un premier pas vers son autonomie. Puis un petit pincement au cœur de me dire qu’une étape si importante était passée et que nous ne partagions plus cet espace nocturne. Nous en sommes à la 3ème nuit et MiniNous dort toujours aussi bien, d’une seule traite et se réveille chaque fois un peu plus tard. Par exemple ce matin c’était 7h30!

Comment dort bébé

Ayant une peur panique de la mort subite du nourrisson, comme toutes les mamans j’imagine, je me suis renseignée pendant que j’étais enceinte sur tous les bons gestes à faire pour la prévenir un maximum. Les règles du coucher d’un bébé sont très importantes dans ce cadre là.

Dès sa naissance je l’ai donc mise dans une turbulette adaptée à sa petite taille. Cela évite qu’elle n’ai une couverture sur le visage qui pourrait l’empêcher de respirer. Dès son premier mois, je lui ai mis une turbulette un peu plus grande et je sens que bientôt je vais devoir passer à la taille encore supérieure.

Jamais aucun oreiller sous sa tête, pour éviter toujours tout risque d’étouffement. Cependant, nous avons surélever son landau (grâce à roulette propre au landau qui permet de relever le couchage) pour éviter qu’elle ne s’étouffe si elle a des remontées. Maintenant, que son landau est dans son lit à barreaux, nous avons installé un oreiller en dessous du grand matelas pour le surélever également.

Ensuite, nous l’avons toujours couchée sur le dos et jamais sur le ventre ou sur le côté. Ce sont les recommandations actuelles, mais il n’y a pas encore si longtemps, les recommandations étaient de coucher les bébés sur le ventre pour que justement ils ne s’étouffent pas avec des remontées potentielles… C’est pour cela qu’il faut bien se renseigner, écouter les conseils, prendre les plus pertinents et à la fin faire selon votre propre bon sens car parfois même les professionnels se contredisent entre eux!

Enfin, même si les premiers jours un nourrisson ne peut pas réguler lui-même sa température et qu’il est donc important de le garder au chaud notamment avec un bonnet et des chaussettes par dessus son pyjama, ce n’est plus le cas par la suite. Il est recommandé de laisser la température de sa chambre à 19°C et de ne pas dépasser les 21°C. La chambre de MiniNous est souvent à 20°C.

Combien d’heures dort bébé

Le premier mois

Nous étions préparés à ne plus faire de grass’ mat’ avec l’arrivée de bébé. Cependant, jamais de ma vie je n’aurai pensé dormir si peu et pouvoir encore tenir debout. Encore moins avoir la responsabilité d’une petite vie entre mes mains de zombi. J’avais lu quelque part que la privation de sommeil faisait partie de certaines méthodes de tortures, je comprends maintenant pourquoi!

Lors du premier mois de MiniNous et pendant son allaitement, je ne voyais pas du tout la différence entre le jour et la nuit. Il lui arrivait de téter presque toutes les demie heures et au moins toutes les deux heures, jour et nuit. Puis, j’ai pensé à tirer mon lait et à le lui donner en biberon le soir vers 23 h – minuit. Grâce à cette technique, en plus d’être rassurée sur la quantité bue, cela m’a permis de dormir un peu plus de deux heures de suite et parfois même jusqu’à 4 heures de suite.

Le deuxième mois

Lors du deuxième mois de MiniNous, que ce soit pendant la fin de l’allaitement ou après être complètement passés au biberon de lait artificiel, j’ai pris l’habitude de lui donner un biberon de lait artificiel le soir vers 23 h. Grâce à cela, j’ai pu dormir minimum 4 heures et parfois jusqu’à 6 heures d’affilé. Concernant les siestes, elles n’ont pas vraiment eu de schéma précis jusqu’à très peu de temps. MiniNous s’endormait souvent après une tété ou plus tard un biberon et pouvait s’endormir aussi bien pour deux heures que pour 10 minutes.

Le troisième mois

Lors de son troisième mois et jusqu’à maintenant (soit de la date de ses 2 mois à maintenant), n’étant nourrie qu’au lait artificiel, un rythme s’est installé petit à petit de lui-même. Tout d’abord le soir, elle a commencé à nous faire de « vrais nuits ». C’est à dire dernier biberon à 23h et réveil à 6 heures. Puis, les siestes se faisaient presque automatiquement après chaque biberon pendant minimum 45 minutes et parfois 3 heures! J’ai d’ailleurs eu quelques frayeurs lorsqu’elle passait sa journée à dormir. Je me sentais coupable car j’avais l’impression de la « gaver » avec les bibs d’artificiel et de la faire dormir. Puis, la semaine suivante elle passait des jours entiers sans dormir plus de 10 minutes alors que les quantités des biberons étaient les même! C’était assez déroutant, je ne savais jamais si elle allait dormir toute l’après-midi ou être hyper réveillée.

Le quatrième mois

Enfin, depuis quelques semaines, MiniNous a pris d’elle même un rythme qui me change complètement la vie  dans le bon sens du terme! Un soir, nous avons dû lui donner son dernier biberon un peu plus tôt que d’habitude, à 22 h plutôt qu’à 23 h. Pourtant elle a dormi jusqu’à 6 heures comme à son habitude. Puis, un autre soir, ses biberons avaient encore une fois été décalés mais dans l’autre sens. On lui avait donc donné l’avant dernier à 20 h, en prévoyant de lui donner le dernier à minuit. Après son biberon de 20 h, elle s’est endormie, jusque là rien d’anormal. A 23 h elle dormait toujours. Minuit, toujours profondément endormie. On s’est dit qu’on allait pas la réveiller. On s’est donc couchés en sachant que dans une ou deux heures elle serait réveillée par la faim.

Je m’endors profondément et me réveille en sursaut, je regarde l’heure: 4 heures du matin. Je regarde dans le landau, la puce est toujours profondément endormie. Choubidou se réveille également, et nous commençons à avoir sérieusement peur. Serait-elle malade? Je touche son petit front mais rien, pas de fièvre. Qu’est ce qui se passe? On attend, on attend et elle finit enfin par se réveiller à 5 h 30. Un peu à cause de nous qui parlions et la touchions régulièrement. Elle allait très bien, elle venait juste de faire une grande nuit.

A partir de là, on s’est dit qu’elle était capable de tenir sans manger pendant plus de 6 heures. Nous avons décidé de décaler ses biberons et de lui donner le dernier à 21 h. Depuis deux semaines, en la couchant vers 22 h et elle se réveille entre 6 h et 6 h 30. Mieux encore, depuis 3 jours qu’elle est dans sa propre chambre elle nous fait des nuits sans aucun réveil. Même pas pour la tétine (réveils qui arrivaient 3 à 5 fois par nuit) de 22 h à 7 h 30! On peut donc dire qu’à 3 mois, notre MiniNous fait ses nuits et c’est très appréciable!

L’arrivée du doudou

L’un des premiers cadeaux de naissance qui nous aient été offerts est un jolie petit doudou. Je m’imaginais déjà ma toute petite avec son doudou dans les bras. En fait, les premiers mois, bébé ne sais pas tenir quoique ce soit dans ses mains ou dans ses bras. MiniNous a commencé à savoir qu’elle avait des mains après son 2ème mois et à vraiment vouloir prendre quelque chose il y a deux semaines. Le doudou n’était donc d’aucune utilité pour le moment.

Puis, il y a une semaine, j’ai remarqué que MiniNous cherchait souvent à coller son petit nez contre son landau pour s’endormir. Une fois, j’ai essayé de lui mettre un bout de couverture à côté du visage. Elle a instantanément enfoui son nez dedans et s’est endormie en quelques secondes. J’ai donc essayé la même chose avec le doudou. Et miracle elle a fait la même chose. Maintenant, quand je la couche je mets le doudou contre son nez entre ses deux petites mains. Elle joue un peu avec en se le serrant fort contre le visage et fini par s’endormir avec. C’est trop mignon à voir!

Conclusion sur son sommeil

Je viens de vous raconter les différents rythmes de sommeil de notre MiniNous mais chaque enfant est différent. Je pense que le plus important c’est de s’adapter au rythme de votre bébé. Surtout, de ne pas essayer de forcer les choses. Même si, honnêtement, je suis très heureuse d’avoir ajouté un biberon d’artificiel le soir pendant mon allaitement. En effet, il m’a permis de dormir suffisamment d’heures pour tenir le reste de la journée. En tout cas, je nous estime très heureux d’avoir une MiniNous qui fait des nuits aussi bonnes! Après, rien ne nous dit qu’elle ne changera pas de nouveau de rythme dans les semaines futures.


Si vous souhaitez avoir un peu plus de renseignements. Voici un dossier composé d’articles glanés sur internet à propos du sommeil:

« Fais dodo mon bébé » par Gabrielle de Seinplementpourmoi.ca

 « Comment bien dormir avec un bébé? » par bebesetmamans.com

« Le mythe du sommeil solitaire: une vision occidentale du sommeil des bébés » par Mitsiko Miller de familleharmonie.com 

« Le cododo » par famille-epanouie.fr

« L’importance du doudou pour bébé » par cotes-momes.com

« Enfants, un bon sommeil pour de bonnes journées » par mamansquidéchirent.com

« Le sommeil de bébé » par doctissimo.fr

 

Les copinautes en parlent également:

« A la recherche de l’âge absolu pour faire ses nuits » par mamaneprouvette.com

« Petit guide pour me faire péter un plomb: le dressage du sommeil » par Les Deux Puces


Mon premier livre à paraître le 7 avril et déjà en précommande!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

comments

5 réflexions au sujet de « LE SOMMEIL DU NOURRISSON »

  1. n’ayant pas allaiter le rythme de mes bébés se sont fait assez rapidement et puis ils ont fait leur nuits tout de suite donc pas de soucis de se coter là. Pour ma part ayant vraiment mais vraiment peur de la mort subite du nourrisson j’ai garder mes bébés dans la chambre de papa et maman jusqu’à leur 1 ans car « on » dit que la mort subite du nourrisson peut arriver jusqu’à 1 an donc voilà…
    en passant ta petite fille est toute mignonne 😉

  2. Pareil : il s’est mis à dormir bien mieux quand on l’a passé dans son lit de grand pour ses 3 mois … Nous aussi, le vidéophone a été notre meilleur allié pour le « surveiller » et être réveillée très rapidement si il pleurait (et l’est toujours encore d’ailleurs 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *