TESSA – 1 MOIS

Le premier mois de ma MiniNous d’amour

Du dimanche 28/12/2014 au 27/01/2015

tessa 1 mois

Chiffres à la naissance

Poids: 2,850 kg

Taille: 48 cm

Périmètre crânien:  32

La maternité, ça s’en va et ça revient

Je ne vais pas m’étendre sur cette première semaine car j’en ai fait plusieurs billets pour vous raconter l’accouchement, le séjour à la maternité, le 1er vrai faux retour à la maison et malheureusement le retour obligatoire à l’hôpital pour quelques jours. Pendant ce deuxième séjour à la maternité MiniNous et moi-même y sommes restées exactement le même temps qu’après l’accouchement: du dimanche au mercredi. J’ai eu l’impression de revivre la semaine dernière. C’était un sentiment assez bizarre. A l’exception près que j’avais du mal à me déplacer et que j’étais constamment branchée à une perfusion ce qui ne facilitait pas les choses. Sans même parler des pipis ou de la douche accrochée à la perf, j’avais beaucoup de mal à prendre mon bébé dans les bras et à l’allaiter avec tout cet attirail. Néanmoins, je savais qu’il était nécessaire.

En effet, grâce à cette double perfusion je recevais en continu un antibiotique pour mon infection et un autre médicament déclenchant des contractions pour m’aider à évacuer le reste de placenta.  De plus, je dois avouer que ce retour à la maternité a également été bénéfique pour ma baby girl car ça m’a permis de surveiller sa prise de poids et son ictère. Par contre pour choubidou, je pense que la pilule a été bien plus dure à avaler. Il m’a expliqué avoir eu le sentiment de ne pas profiter de nous entre le premier séjour à la maternité, la visite de ma famille et le deuxième séjour à la mater. Il semblait abattu à chaque fois qu’il venait nous voir à l’hôpital. J’imagine que seul à la maison il devait se sentir impuissant dans ce qui nous arrivait. Mais bon, on a gardé le sourire, on s’est dit que ça aurait pu être pire, que le plus important c’était d’avoir trouvé le problème et de le régler au plus vite. Nous sommes ressorties de la maternité le mercredi, un 7 janvier, le jour initialement prévu pour ma date d’accouchement, le jour où la France a été attaquée

chermininous maternité

Le vrai retour à la maison

Encore une fois, je ne vais pas m’étendre sur ce sujet qui fera l’objet d’un article mais ce 7 janvier nous étions très heureux de rentrer à la maison, puis on a vu les infos, on a pas tout de suite compris ce qui se passait, on a accusé le coup mais à la fin de journée un goût amer nous est resté au fond de la gorge…

Mais parlons plutôt de choses agréables et en l’occurrence de notre petite princesse venue chamboulée notre vie et notre quotidien! Dès le vrai retour à la maison nous avons installé son petit landau dans notre chambre, puis dans le salon dans la journée pour quelle soit toujours à côté de nous. Bien entendu on a passé des heures à la regarder. Pourtant, à cet âge là, rien de bien intéressant ne se passe. Mais imaginez cette petite boule d’amour, mélange de nous deux, complètement insouciante de son environnement et seulement en demande d’amour et de nénés pour nourrir son bidon. Forcément ça rend gaga!

Les nuits, ou plutôt les quelques heures qui la composent

Le soir, le froid envahi l’appartement mais surtout les chambres. En effet, nous avons du double vitrage dans le salon mais pas dans les chambres et en ce mois de janvier glaciale, le vent fait bouger nos rideaux même avec les volets fermés. Les chauffages étant collectifs nous ne pouvons les augmenter de nous même et puis de toute façon sur le thermomètre il est indiqué que la pièce est à 21°C sachant que les recommandations pour une chambre de bébé sont aux alentours de 19°C. Néanmoins, je sens bien que le petit corps de MiniNous est très froid et je sais également qu’un nourrisson n’arrive pas encore à réguler sa température dans les premiers jours. Nous décidons donc de mettre une grosse couverture polaire comme matelas dans le landau ainsi qu’une bouillotte en dessous quelques minutes avant de coucher bébé. Toute emmitouflée dans sa gigoteuse et entourée de sa grosse couverture, MiniNous parait paisible. Cependant, pendant la nuit et ses nombreuses tétés je la garde tout contre moi pour réchauffer son petit corps.

Tessa landau

MiniNous se réveille très souvent souvent pour téter, parfois elle ne me laisse même pas 30 minutes de répit entre deux tétés. Une nuit, miracle, elle m’a fait un dodo de 23 h à 5 h mais c’était une exception! C’est très fatiguant de me lever toutes les heures, la prendre dans le lit, lui donner le sein, m’endormir à moitié avec elle dans les bras et me réveiller en sursaut pour la reposer dans son landau et recommencer moins d’une heures plus tard. Je me suis donc décidé, assez naturellement, pour le cododo dans le même lit. Bien entendu, dans le lit parental avec Bastian et son mètre 83 ce n’était pas envisageable. J’aurai eu trop peur de faire mal à MiniNous. J’ai donc investi notre canapé convertible dans le salon car je trouvais la pièce plus chaude grâce au double vitrage. A partir de ce moment là, les nuits bien que fatigantes sont devenues plus pratiques. Bébé se réveille pour téter, hop je me penche et la prends dans mes bras. Je m’endors avec elle sur moi, pas de soucis j’ai un mètre de chaque côté, aucun risque de la laisser tomber. En plus, en maman un peu flippée, de l’avoir à côté de moi me permet de voir si elle respire à n’importe quel moment de la nuit! Par contre, Bastian n’est pas ravi de la situation même s’il comprend mes arguments. Pour le moment il me laisse faire mais je lui ai promis que quand MiniNous aura un mois, je reverrai ma façon de faire.

Allaitement

J’ai commencé l’allaitement avec une grande motivation et joie. Je ne vais toujours pas m’étaler sur ce sujet car j’en ai fait un grand article déjà. Cependant, pendant ce premier mois, je suis passé plusieurs fois par de grandes phases de démotivation où j’ai failli abandonner plus d’une fois et par des phases de remotivation ou je me disais que j’avais failli faire une bêtise en arrêtant. Les groupes de soutien et les avis des mamans allaitantes m’ont beaucoup aidée à tenir le coup. Malheureusement, le 12/01, ma sage femme est venue à la maison pour la pesée et Tessa ne faisait que 3 kg tout rond. Elle m’a donc conseillé de lui donner un petit complément pendant 48 heures. Le 14/01 je suis allée à la PMI pour la peser et elle avait prit 70 grammes ce qui correspond à une bonne prise de poids pour cet âge. J’ai donc arrêté les compléments mais j’ai commencé à tirer mon lait pour lui donner un biberon le soir. Ainsi j’étais rassurée sur la quantité bue et je savais qu’elle dormirai un peu plus jusqu’à la prochaine tétée. Arrivée à la fin du mois, ce rythme m’a tellement épuisée que j’étais à quelques pas de craquer. J’ai donc pris la décision de rajouter automatiquement un complément le soir. Un jour sur deux je n’arrivais pas à tirer suffisamment de lait pour le soir, puis les pics de croissances se sont mêlés de nos affaires, je me suis sentie prise dans une spirale infernale, incapable de nourrir convenablement mon bébé et au bord de l’épuisement physique et moral. Je n’ai donc pas regretté la décision du rajout de ce complément le soir. A partir de là, MiniNous nous a fait des nuits de 4 h minimum et parfois jusqu’à 6 h d’affilé. C’était tellement appréciable surtout quand choubidou donnait le biberon du soir et que moi je me couchais plus tôt.

tessa allaitement

Reconnaître les pleurs de bébé

Le reste du mois s’est enchaîné avec des pleurs assez fréquents de MiniNous. Le tout étant de savoir reconnaître la cause des pleurs… Souvent après l’avoir nourrie, changée, câlinée, fait roter, couchée, prise dans les bras etc…je finissais par me dire qu’il ne restait que la faim. Je me retrouvai alors avec les nénés à l’air plus de 20 heures par jour! Autant je suis pour l’allaitement à la demande autant je ne voulais pas non plus tomber dans la facilité: pleurs= seins. La fatigue et le stress que ces pleurs m’occasionnaient ont conduit à un cercle vicieux car bébé ressent toutes les émotions de maman. Pour preuve, à chaque fois que choubidou la prenait dans les bras, elle se calmait. Ce qui est sûr c’est qu’un nourrisson ne pleure jamais pour rien. Il y a bien entendu les causes les plus courantes citées précédemment mais il existe également les pleurs du soir, pleurs permettant à bébé de décharger toutes les émotions vécues dans la journée. Dans le cas de ce pleur en particulier, il n’y a rien à faire pour les calmer à part porter bébé et essayer de se mettre dans une pièce à la lumière tamisée avec peu de bruit. En tout cas ce premier mois fut un apprentissage assez complexe des différents pleurs de bébé.

papa tessa nez

Santé de bébé

Pendant ce mois nous avons beaucoup de chance car MiniNous n’a attrapé aucun rhume ou autre maladie. J’en avais très peur surtout chez un si petit bébé. Cependant, cela ne nous a pas empêché d’avoir quelques petites frayeurs.

Tout d’abord, les soins du cordon ont toujours été faits par choubidou car j’avais trop peur d’y toucher. Le 11/01 le bout de cordon est tombé et le nombril a finit par cicatriser complètement en quelques jours. Ensuite, le bain est toujours donné par nous deux. C’est tellement petit et fragile le corps d’un nourrisson que je préfère être à l’aise dans ce moment de détente.

MiniNous est née avec un petit ictère (jaunisse). Pas assez important pour qu’elle soit mise sous lampe UV mais assez long pour le faire vérifier par ma sage-femme et la PMI grâce à un appareil posé sur son front et qui nous donne un chiffre. Comme il durait plutôt longtemps, on a souvent posé le landau face à une fenêtre pour que MiniNous prenne un maximum la lumière du jour. Le 19/01, son ictère avait complètement disparu.

La seule vrai raison d’inquiétude que nous avions était les selles de MiniNous. Comme elle prenait correctement du poids et qu’elle mouillait plusieurs couches par jour de pipi, il n’y avait pas vraiment d’inquiétude à avoir mais elle restait plusieurs jours sans faire caca. Plusieurs professionnels nous ont expliqué que c’était normal chez un bébé allaité. Néanmoins, le 26/01, cela faisait 10 jours sans popo! Après avoir essayé plusieurs autres méthodes les jours précédents: massages, Hépar bue par moi-même et étant censé passer dans mon lait, chaleur par portage dans l’écharpe, rien n’y a fait et en commun accord avec ma sage-femme, nous avons finit par mettre un suppo de glycérine à MiniNous. Le suppositoire est censé faire effet dans le demi-heure. Il en aura fallu 4 h à baby girl pour se vider enfin et pour en avoir presque jusqu’au cou!

Enfin, mais je pense que c’était lié aux problèmes de selles, MiniNous avait énormément de gazes! Tellement qu’elle pétait plus que son père à longueur de journée, c’est dire! Je rigole bien sûr choubidou ;-). Nous l’avons donc emmenée chez un ostéopathe pour voir s’il pouvait nous aider. Nous avons rencontré un docteur génial, très doux et qui a fait des merveilles avec MiniNous qui est ressortie de là complètement stone! Les gazes ont continué mais j’ai tout de même senti que baby girl était plus détendue les jours suivants.

tessa echarpe portage

Sorties avec bébé

Comme je l’ai également expliqué dans un précédent article (piouf qu’est ce que j’écris dis-donc! et qu’est ce que je me répète surtout!lol), nous sommes allés à l’anniversaire de notre bonne amie Marie le 10/01 alors que MiniNous n’avais que deux semaines et nous ne le regrettons pas. Tout s’est très bien passé et cela nous a fait beaucoup de bien de voir autre chose que des couches et des nénés à l’air! Cependant, j’ai vécu une expérience encore plus excitante le 22/01…j’ai dû prendre la voiture toute seule avec MiniNous pour l’emmener chez l’ostéopathe. Arg le flippe de mettre mon petit bout de chou dans ce cosy qui la recroqueville complètement, dos à la route et donc dos à moi, pendant les 5 minutes de route! J’ai roulé en mode escargot pendant les deux kilomètres de peur d’avoir un accident ou de tourner trop fort et de faire vaciller MiniNous. Après, cette première expérience, j’ai du la renouveler plusieurs fois mais ce n’est qu’au bout d’un mois que j’ai commencé à être un peu plus à l’aise avec ça.

tessa coque chicco

Et nous alors?

Et bien, c’est le moment pas glamour du tout mais très véridique. J’ai eu la chance d’avoir un accouchement de rêve, sans aucun problème, juste une mini déchirure qui n’a nécessité qu’un seul point. Par la suite j’ai donc eu une endométrite mais prise et soignée à temps. Comme toutes les mamans, j’ai beaucoup saigné les premiers jours, un peu moins par la suite mais j’ai tout de même utilisé les serviettes pour pertes urinaires conseillées sur la liste de maternité. Je n’ai pas eu de douleur dans les parties intimes et je n’ai eu de fuites urinaires que les premiers jours et encore en petite quantité. Par contre, j’ai découvert pour la première fois de ma vie ce à quoi j’avais échappé pendant toute ma grossesse: les hémorroïdes!

A partir du 18/01 j’ai pris la pilule donné par la maternité et compatible avec l’allaitement. C’est une pilule en continu qui ne m’a donné aucun symptôme particulier. Néanmoins, choubidou et moi avons préféré ne pas avoir de relation sexuelle pendant ce premier mois surtout à cause de mes saignements. De toute façon, même si parfois j’en ressentais l’envie, la fatigue et le bébé ne nous en aurait pas laissé le temps!

En fin de mois, Choubidou et moi sommes allé refaire nos vaccins habituels + coqueluche pour éviter de transmettre quoique ce soit à MiniNous.

Enfin, à cause ou grâce à ma ré-hospitalisation et surement à l’allaitement, j’ai perdu mes 8 kilos de grossesse en 3 semaines seulement.

Choubidou quant à lui, ne semble pas plus chamboulé que cela par l’arrivée de MiniNous. Il s’investit à fond dans son rôle de papa et je le trouve hyper mignon avec notre fille. Il a posé son congés paternité à la suite de ses 3 jours de naissance et est donc resté avec nous presque tout le mois ce qui a été très agréable! Nous avons donc profité tous les trois de notre petit cocon d’amour.

papa tessa maternité

Chiffres à 1 mois

Poids: 3,410 kg

Taille: 50 cm

Périmètre crânien:  35,6

tessa 1 mois


Suivez nous sur notre chaîne Youtube!

[wysija_form id= »1″]

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

comments

2 réflexions au sujet de « TESSA – 1 MOIS »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *