Ma grossesse

7EME SEMAINE DE GROSSESSE – MON POIS CHICHE

7ème semaine de grossesse – du 23/05/14 au 29/05/14

Cette semaine Cher Mini-Nous fait la taille d’un pois chiche soit environ 20mm et pèse 2g. D’après une écho que j’ai faite le 26/05/14 mon poids chiche fait 17,8 mm (longueur cranio-caudale).


Symptômes probables/ressentis – 7ème semaine

Fatigue: oui totalement et complètement. Je dors la nuit et le jour et même entre les deux!

Grossissement des seins: Au grand bonheur de mon homme oui! j’étais déjà bien lotie mais la ça déborde.

Grande soif: Peut être un peu plus oui.

Problèmes de gencives: Pas particulièrement


Cher MiniNous, c’est la première semaine où je me lève le matin en me disant que je suis bien enceinte et que tu es bien là. Pour ton papa, je pense que tu n’es encore qu’un concept en formation mais pour moi tu es déjà bien concret. J’attends avec impatience lundi prochain pour te voir lors de la 1ère échographie officielle!

Retour de vacances

Nous sommes donc revenus du Portugal mais mes nausées et ma fatigues nous ont accompagné. Par contre, j’en connais une qui étais très heureuse de nous revoir: Moka notre petite chatte qui n’a pas attendu une minute pour aller faire un câlin à Choubidou.

Bastian Moka

1ère échographie officielle

Bien que j’en ai déjà faites quelques unes depuis l’annonce de ma grossesse je suis très excité d’avoir enfin la 1ère échographie officielle du premier trimestre! En effet, elle fait partie du processus normal du suivi de grossesse et non pas d’une peur ou angoisse d’avoir un soucis quelconque.  Après toutes les déconvenues que j’ai vécues avec différents gynécologues, j’ai pris la décision d’être suivie par les sages femmes de l’hôpital de Valence et de faire mes échographies là-bas également. Pour cette première consultation, je suis ravie car c’est une femme qui nous reçoit (comme toujours Bastian est à mes côtés). Elle nous accueille avec une grande gentillesse et patience. Elle écoute nos mésaventures de début de grossesse et prends bien son temps pour nous montrer et nous faire (enfin!) écouter le coeur de notre pois chiche. A l’image, il ne ressemble encore qu’à une cacahuète mais le son des battements de son coeur est la plus belle mélodie que j’ai entendu. Les larmes coulent mais enfin par pur bonheur.

echo 7eme semaine grossesse

Choix de la maternité

Pour nous, qui ne sommes pas de la région et qui ne connaissons pas ce monde, l’hôpital de  Valence, à 5 minutes en voiture de chez nous, s’impose comme une évidence pour l’accouchement. Après ce premier rdv, j’en suis encore plus convaincue. De plus, il a une très bonne réputation. Il ne nous en faut pas plus pour demander l’inscription lors de ce premier rdv. Tout se fait automatiquement et nous n’avons aucune autre démarche à effectuer. Les rdv des prochains mois sont pris. C’est simple et pratique.

Soin des seins, vergetures

Oh là là!  C’est le truc qui me désespère le plus! Ayant toujours eu des rondeurs, les vergetures je connais! J’en ai depuis l’adolescence sur la poitrine et sur les hanches. J’ai eu beau m’hydrater la peau et continuer à le faire après chaque douche rien n’y a fait. Je sais donc déjà que j’en aurai pendant ma grossesse. C’est frustrant car nous ne sommes pas toutes égales face à ces balafres disgracieuses. Soit on a une peau à vergeture soit pas. Et toutes les crèmes du monde même les plus chères n’y feront rien.

Pas de chance, je sais que Bastian a eu une relation avec une maman il y a quelques années et je me souviens encore de sa phrase « je ne pouvais pas lui faire l’amour au grand jour tellement elle en avait sur le ventre! ». Ok…super…déjà hyper élégant comme récit par rapport à ton ex mon chéri mais ça me fait peur pour la suite! C’est pourquoi ça ne m’a pas étonnée et ça m’a même fait rire quand une semaine après l’annonce de ma grossesse il s’est ramené à l’appart avec un gros flacon de crème anti-vergetures! « Nan mais je t’aimerai quand même si t’en as mais ça ne coûte rien d’en mettre hein? ». Oui oui mon chéri ;-). Du coup, j’en mets tous les jours après la douche à la place de ma crème hydratante mais je ne suis pas dupe, quand mon ventre grossira elles apparaîtront.

Travail et fatigue

De retour de vacances, je dois rouvrir mon salon de thé mais je dois l’avouer je n’ai ni le courage ni l’envie! La fatigue et les nausées toujours extrêmement déplaisantes me sapent le moral. De plus, les affaires ne sont pas florissantes et la motivation me quitte petit à petit. Clairement, je sens la fin approcher. En plus, pour être totalement honnête, depuis que je suis enceinte j’ai l’impression que tout ce qui m’entoure a perdu de son importance. Je me suis donnée à fond pour faire marcher ma société mais rien n’y fait, ça ne décolle pas. Problème de localisation, ville peut être trop petite et puis le concept de salon de thé/coffee shop semblait tout à fait réalisable pour la parisienne que j’étais mais en province ce n’est pas la même chose. Enfin le fait de travailler seule, de ne pouvoir me reposer sur personne surtout pendant la grossesse, le fait que je ne puisse pas fermer la boutique si j’en ai besoin, bref l’emprisonnement de cette situation ne me convient plus. Je n’ai plus envie de stress, je veux vivre une grossesse plaisante, je veux que mon bébé se sente bien. Je ne le dis encore à personne mais ma décision est prise: je vais fermer.

Anxieuse et hyperémotive

A priori c’est un sentiment commun et normal à beaucoup de mamans lors du premier trimestre. J’en parlais déjà lors des premières semaines de ce sentiment de culpabilité, de se sentir coupée entre le bonheur d’être enceinte et ce mal-être lié aux angoisses qui apparaissent. S’ajoutent à ces angoisses maternelles, l’angoisse du travail et des finances dans mon cas. Je sais déjà que de mon côté, je ne pourrais compter que sur l’indemnisation du pôle emploi jusqu’à l’accouchement et par la suite il faudra absolument que je cherche un emploi en tant que salariée. Du côté de Bastian, on lui promet un CDI pour le mois de Juillet mais tant que le papier n’est pas signé je ne veux pas y croire. En même temps, après 18 mois de CDD, ils ont intérêt à le lui donner sinon je serai capable de débarquer là-bas et de tout casser!

Enceinte mais ça ne se voit pas…

C’est un autre aspect qui ajoute un sentiment d’injustice et d’incompréhension. Tu sais que t’es enceinte mais les autres ne le voient pas. Physiquement rien ne permet de le deviner mais moralement tu sens tous ces changements. Perso, j’ai beaucoup moins de patience, je n’ai pas envie de sourire à quelqu’un qui m’agace, je n’ai pas envie de me taire quand je vois quelque chose qui m’énerve, je n’ai pas envie de sortir, j’ai envie de vomir et de dormir point final. Ceux qui ne savent pas que je suis enceinte me regardent du genre « pourquoi elle fait la gueule celle la? », ceux qui le savent me regardent du genre « elle en rajoute pas un peu là? » et même Bastian pourtant très patient me fait ressentir que parfois il a l’impression que mes réactions sont exagérées. Alors oui je ne fais plus rien à la maison et mes heures de travail sont plus que raccourcies mais franchement je m’en fout! Je ne me sens pas bien, je n’ai pas envie et puis merde! Tout ce qui compte c’est mon bébé et moi dans ma bulle de nausées et de fatigue!

EVJF, copines et clash

D’ailleurs, pendant cette période je suis allée au clash avec quelques soit disant « amis » qui m’agaçaient depuis quelques temps. En général, je ne suis pas du genre à être hypocrite et ça m’a souvent valu de perdre des connaissances mais je n’ai jamais eu aucun regret. Là, il s’agissait d’un copain qui laissait Bastian de plus en plus de côté on ne sait pourquoi. J’ai commencé à lui faire quelques remarques par ci par là mais rien n’y a fait. Et puis là, avec moi qui suis insupportable et qui ne sort plus, je sais que Bastian a plus besoin que jamais d’être entouré et de se vider un peu l’esprit. C’est pourquoi quand ce pote n’a pas répondu pour la 3ème fois à une proposition de sortie par Bastian je lui ai dit tout le bien que je pensais de lui et que j’ai décidé de couper les ponts.  Je penses que les hormones de la grossesse ont amplifié ma réaction mais c’est comme ça!

De mon côté, j’ai eu également une tension avec celle que je considère comme une amie très proche. Comme elle aussi est enceinte je pense que les réactions ont été un peu amplifiées des deux côtés. Pour faire court, elle se mari fin juin, enceinte de 6 mois et je suis l’une des deux témoins. Depuis le début de l’année on se démène avec l’autre témoin pour lui faire son EVJF. La date est enfin là ce sera le 1er week end de Juin. Seul inconvénient, c’est à plus de 700km et il y aura obligatoirement au moins 200km aller-retour de voiture. Clairement, lors de mon flip de perte de sang en début de grossesse, j’en avais parlé au gygy de ce voyage. Il m’avait alors répondu avec tout son tact: « c’est simple mademoiselle, soit vous choisissez de vous amuser soit vous gardez votre bébé en vie. La voiture est l’ennemie de la femme enceinte surtout lors du premier trimestre ». C’est donc la mort dans l’âme que j’avais annoncé à mon amie que malheureusement je ne pourrais me rendre à son EVJF mais que je prenais déjà des billets de train pour son mariage que je ne raterai bien évidemment pas.

Au début elle semblait compréhensive mais au fur et à mesure elle me demandait de plus en plus si j’étais bien sure que je ne pourrai pas venir. Je lui expliquai je ne voulais prendre aucun risque pour mon bébé et en plus avec les nausées et la fatigue je ne profiterai même pas du week end et je risquai même de le gâcher pour elle. Je sentais bien que ça la contrariai mais là où j’ai pris un sacré coup c’est quand elle a osé me sortir: « nan mais de toute façon si tu perds le bébé le premier trimestre c’est pas dramatique, ça arrive très souvent. » Heu oui en effet ça arrive souvent malheureusement mais je n’ai aucune envie de le vivre et toi étant enceinte tu devrais le comprendre… J’ai préféré prendre sur moi (trèèès difficile à faire) et lui répondre que chacune vit sa grossesse comme elle l’entend et que ma décision était prise. De là, la communication entre nous est devenue très froide et même pendant le mariage, un mois plus tard, je me sentais comme une intruse. Cette tension a duré jusqu’à son accouchement et aujourd’hui la communication semble repartir mais je reste toujours un peu sur mes gardes car nous n’en avons jamais reparlé… Quelques mois plus tard nous coupions définitivement les ponts.

Comme quoi la grossesse fait ressortir nos vrais sentiments pour le meilleur et pour le pire…


Mes précédentes semaines de grossesse:

Semaine 1 & 2 / semaine 3 / semaine 4 / semaine 5 / semaine 6

Sources

Mes précédentes semaines de grossesse:

Semaine 1 & 2 / semaine 3 / semaine 4 / semaine 5 / semaine 6

Comme pour tout mon suivie de grossesse, je prends exemple sur l’application Doctissimo-MaGrossesse, et les vidéos d’Henry-Anne.

Image à la une: Pois chiche sur le site Graines germées

pois chiche

 

[wysija_form id= »1″]

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

comments

Previous Post Next Post

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply 11EME SEMAINE DE GROSSESSE - MA FIGUE - CherMininous 31 août 2015 at 10 h 09 min

    […] 1 & 2 / semaine 3 / semaine 4 / semaine 5 / semaine 6 /semaine 7 / semaine 8 / semaine 9 / semaine 10 […]

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :