5EME SEMAINE DE GROSSESSE – MA LENTILLE

Bonjour ma cinquième semaine de grossesse! Cette semaine MiniNous mesure 5mm et fait la taille d’une lentille. Je découvre les joies des nausées. Dommage, ça tombe pendant notre voyage au Portugal.


Symptômes probables/ressentis – 5ème semaine

Fatigue

Oui clairement. Je passe la moitié de ma journée à dormir ou à être fatiguée. Pas de chance que ça tombe pendant les vacances au Portugal.

Nausées

Et bam! Elles sont là et bien là! Je me réveille avec, je passe la journée avec et je me couche avec. Pas un moment de répit. Je trouve ça très dur à vivre. Je suis mal tout le temps.

Fringales et dégoût alimentaire

Fringales non pas du tout. J’ai passé la semaine à manger des sandwichs jambon fromage et à boire du coca pour essayer d’apaiser un peu mes nausées sans succès.

Hypersensibilité

Pas vraiment mais je vis très mal mes nausées. Je ne m’attendais pas à en souffrir autant. C’est peut être bête. Mais j’en veux un peu à tout le monde (surtout à la télévision et aux films) qui nous mettent dans la tête que les nausées c’est mignon et que ce sont toujours des nausées « matinales ». Foutaises! Les miennes sont constantes!


Cher MiniNous, suite au dernier rdv désastreux chez le gygy je ne pouvais pas attendre deux semaines pour savoir si tu étais toujours là ou pas. J’ai donc fait ce que toute future maman angoissée aurait fait je me suis rendue aux urgences samedi matin. 24 heures avant le décollage de notre avion pour le Portugal. Si je t’ai perdu ce sera les pires vacances de ma vie. Mais si, au contraire, tu es toujours là je fêterai nos un an d’amour avec ton papa avec encore plus d’étoiles dans les yeux et dans le cœur.

Les urgences

Samedi matin, trois jours après le rdv avec le gygy impitoyable, Bastian et moi décidons de nous rendre aux urgences de l’hôpital de Valence. C’est peut être une mauvaise idée. Peut être qu’il est encore trop tôt pour qu’on puisse entendre le cœur du bébé. Ou peut être que nous partirons en vacances le coeur lourd. Néanmoins, peu importe on veut savoir.

Comme toujours après une attente assez longue nous sommes reçus par une jeune interne à qui nous expliquons nos inquiétudes et les dires du gygy consulté dans la semaine. Elle me fait donc une échographie. Trouve rapidement ma petite lentille. Et se met à chercher un battement. Aucun bruit. Elle paraît embêtée. Toujours aucun son, pas de battement. Elle manipule les boutons de sa machine et nous dit qu’elle n’arrive pas à mettre le son en marche. Que c’est une nouvelle machine et qu’elle ne sait pas bien encore l’utiliser. Quelle poisse!

Voyant notre angoisse elle nous dit rapidement: "Mais ne vous inquiétez pas le battement est là! J'aurai simplement voulu que vous l'entendiez mais je le vois il est là. Le cœur de votre bébé bat!".

Piouf! Quel soulagement! Sacré petite lentille. Elle nous aura donné des sueurs froides dès ses premières semaines. Mais elle nous aura également permis de découvrir le vrai bonheur et le soulagement. Merci d’être resté parmi nous Cher MiniNous.

L’arrivée des nausées

Le lendemain matin nous voilà dans l’avion direction le Portugal. Nous allons rendre visite à ma famille. Ensuite nous ferons un petit autotour pour faire découvrir mon cher pays à mon choubidou qui n’y est jamais allé. Dès le premier jour je commence à me sentir un peu nauséeuse. Mais cette sensation me réjouit car je sais que tant que j’ai des nausées c’est que bébé se développe et que tout va bien.

Dès le deuxième jour je suis déjà moins heureuse. Les nausées ce sont rapidement installées et intensifiées. troisième jour elles sont clairement désagréables. Et commencent à m’empêcher de profiter du séjour. Le matin ça va pas trop mal mais arrivé à midi les nausées s’installent. La seule chose qui me soulage c’est de me coucher et de m’endormir. A partir de ce moment je passe 10 jours entre nausées, vertiges, fatigue, sommeil et nausées, nausées, nausées.

On essaye de profiter tant bien que mal des visites mais je ne peux marcher plus de 15 minutes sans me sentir faible. Pire, je dois à plusieurs reprises m’assoir ou carrément me coucher. Je suis à deux doigts de vomir mais je n’y arrive pas. Je trouve les nausées encore plus difficiles à vivre quand je ne peux même pas les soulager en vomissant. Elles sont constantes et commencent sérieusement à me miner le moral.

Arrivée à la fin du séjour je passe plus de temps dans le lit que debout. Un petit tour aux urgences m’apprendra que ma tension s’éffondre à 8. Je n’arrive même plus à me réjouir en sachant que l’augmentation des nausées prouve bien que bébé pousse comme il faut. Crevée, dégoutée, énervée. Bref complètement abattue. Je m’en veux de gâcher ce séjour à mon chéri mais je n’y peux rien.

Les joies de la grossesse! On ne nous dit pas tout et ça c’est rageant!

Comme pour tout mon suivie de grossesse, je prends exemple sur l’application Doctissimo-MaGrossesse, et les vidéos d’Henry-Anne.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

comments

2 réflexions sur « 5EME SEMAINE DE GROSSESSE – MA LENTILLE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *