faire bébé couple amour
Ma vie de femme

HEY CHOUBIDOU, ON FAIT UN BEBE?

Entre Bastian et moi on pourrait dire que tout est allé très vite. Rencontre au mois de Mai 2013, il emménage dans mon 2 pièces au mois d’Août. Je lui présente ma famille ce même été et lui la sienne à Noël. En janvier 2014, il me propose de faire un bébé!

faire bébé couple amour


Notre couple, une évidence

J’ai souvent eu envie de m’en « excuser ». Ou en tout cas de l’expliquer. Car j’avais peur du jugement de mes amies et de ma famille qui pourraient avoir peur pour moi. Nous avons bien vécu avant de nous rencontrer, nous avons voyagé, nous avons chacun eu une relation longue qui n’a pas marché. Donc on connait les pièges à éviter. De plus, on approche tous les deux de la trentaine et on sait exactement ce qu’on veut.

C’est idiot car très vite je me suis rendue compte que pour mon entourage notre histoire était perçue comme moi je la percevais: simplement une évidence. Tout est simple, tout est facile, tout est dit.

Cap ou pas cap de faire un bébé?

C’est pourquoi quand pour la première fois Bastian m’a parlé de son envie de faire un bébé, 8 mois seulement après notre rencontre, j’ai été un peu surprise mais en même temps réconfortée dans ma vision de notre couple. Cependant, ces discussions entamées à notre retour des vacances de Noël dans sa famille, étaient plutôt sous forme de blagues ou de mise à l’épreuve. Je lui disais pour lui faire un peu peur: « bon maintenant que j’ai rencontré ta famille quand est-ce que tu me fais un bébé? ». Et lui de me répondre : « bah allez c’est parti allons dans la chambre ». Puis on rigolait et on passait à autre chose. Au bout de plusieurs petites blagounettes du genre, la discussion a pris un tour beaucoup plus sérieux. Quand il m’a expliqué que lui, voulait devenir papa assez rapidement.

L’horloge tourne

Super! Moi aussi! Je viens de fêter mes 29 ans, lui ses 30 ans. De fait, j’aimerai bien commencer à faire un bébé pour mes 30 ans. « Ah non dans un an c’est trop loin » me dit-il. Là, mine de rien. J’encaisse un peu le coup. Non pas que je ne me sens pas prête à devenir maman. Je le suis déjà depuis pas mal de temps. Mais notre situation est loin d’être idéale. Lui en CDD, moi en pleine création d’entreprise et indemnisée par pôle emploi. Nous habitons dans un 2 pièces de 35m². Sans compter le fait que nous n’avons pas encore fêté notre première année d’amour. C’est loin de l’image idéale que je me faisais de la conception d’un enfant. Après une longue conversation sur mes doutes et questionnements, on finit par décider d’arrêter la contraception au mois de Mai, anniversaire de notre rencontre.

On accélère

Décision sage me direz vous! Mais c’est sans compter le déclenchement brutal de l’horloge biologique qui sommeillait (enfin que j’étouffais). Clairement, à partir du moment où la décision de faire un enfant ensemble a été prise, nous ne pensions plus qu’à ça. Quelques semaines plus tard, fin Janvier, je dis alors à Bastian que j’avais bien réfléchi et fait des calculs. Si jamais ma société ne marche pas, je ne suis indemnisée par pôle emploi que jusqu’au mois de Décembre suivant. Alors, si je tombe enceinte au mois de Juin ou Juillet il me serait impossible de chercher du travail en Janvier. Nous devrions donc décaler d’un an notre projet bébé OU ALORS…

Je lui dis un peu sur le ton de la rigolade: « en gros, l’idéal serait que je tombe enceinte au plus tard au mois de Mars. Comme ça pendant les 9 mois de grossesse je suis indemnisée puis en congé maternité. Mais pour ça il faudrait presque commencer maintenant ». Contre toute attente il me répond du tac au tac :  » Ok, à la fin de ta prochaine plaquette de pilule tu l’arrête et on le fait ». Heu…heu…heu…Comment dire qu’en fait je me suis peut être un peu enflammée? Surtout que je ne pensais vraiment pas qu’il dirait ça et que maintenant je me fais clairement dessus???

Le saut dans le vide

Une semaine plus tard je prenais ma toute dernière pilule de 2014. Et jusqu’aujourd’hui ça reste la meilleure décision de ma vie! La grande aventure commençait et on s’y était lancés tous les deux avec excitation.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments

comments

Previous Post Next Post

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply 3EME SEMAINE DE GROSSESSE – MA GRAINE DE PAVOT | chermininous 3 mai 2015 at 8 h 37 min

    […] enfant. J’ai déjà expliqué notre situation financière dans l’article  » On fait un bébé?  » donc je n’y reviens pas. Ma boutique ne décolle vraiment pas et je commence à […]

  • Reply COMMENT ON FAIT LES BEBES - CherMininous 14 août 2017 at 15 h 13 min

    […] et en même temps d’acide folique. En effet, dès notre décision de faire un bébé prise au mois de janvier, j’ai pris rendez-vous avec mon gynécologue et effectué les premiers test sanguins comme la […]

  • Reply 3EME SEMAINE DE GROSSESSE - MA GRAINE DE PAVOT - CherMininous 16 février 2018 at 11 h 08 min

    […] mieux à son enfant. J’ai déjà expliqué notre situation financière dans l’article On fait un bébé? donc je n’y reviens […]

  • Reply ELLE ÉTAIT "MA PERSONNE" - CherMininous 20 mars 2018 at 19 h 08 min

    […] Après mon retour de voyage, en 2012, je ne voulais plus rester à Paris. Trop stressant, étouffant, gris, cher. Bref, le voyage m’avait donner envie de beaux paysages et de soleil. Sans rentrer dans les détails, je suis arrivée par hasard dans la Drôme. Rapidement, j’ai rencontré mon homme. Et encore plus rapidement, nous avons décidé de fonder notre famille. […]

  • Reply COMMENT FAIRE UN BEBE? - CherMininous 2 juin 2018 at 14 h 51 min

    […] Je me gave d’anti-histaminiques et en même temps d’acide folique. En effet, dès notre décision de faire un bébé prise au mois de janvier, j’ai pris rendez-vous avec mon gynécologue et effectué les […]

  • Reply MA GROSSESSE - MA GRAINE PAVOT - CherMininous 2 juin 2018 at 16 h 27 min

    […] mieux à son enfant. J’ai déjà expliqué notre situation financière dans l’article On fait un bébé? donc je n’y reviens […]

  • Leave a Reply

    %d blogueurs aiment cette page :